Le dixième vaisseau – Pierre Bordage

Un huis clos de science-fiction qui alterne entre aventure et suspense.

Livio Squirell, capitaine de vaisseau intrépide, purge une peine de réclusion à perpétuité pour des meurtres qu’il a toujours niés. Jusqu’au jour où le gouvernement lui propose, en échange de sa liberté, de prendre part à une expédition vers la galaxie du Triangle. Mais le voyage s’annonce périlleux : les neuf vaisseaux ayant précédemment tenté l’aventure ont mystérieusement disparu… À bord de l’Esmerillo, l’ambiance se dégrade vite. L’équipage arrivera-t-il à destination ? Et que se passe-t-il vraiment dans la galaxie du Triangle ?

Un début prometteur

J’ai beaucoup apprécié la première moitié de ce roman. Les premières pages dépassées, le lecteur se découvre rapidement prisonnier du vaisseau, dans lequel nos protagonistes s’apprêtent à passer les deux prochaines années de leur vie sans certitude de retour… Bien qu’ils ne connaissent pas le véritable objectif de ce voyage, ses enjeux immenses sont donc immédiatement palpables, ainsi que la tension qui les accompagne.

Un huis clos captivant

La première partie du livre est donc un huis clos captivant, plein de suspense et de mystère. Les protagonistes se croisent, s’interrogent et se dévoilent au fur et à mesure des pages. Le vaisseau avance au rythme de sauts spatiaux immenses et oppressants, dont l’équipage n’est jamais sûr de ressortir indemne. D’autant qu’au sein de ce vase clos, les événements inquiétants s’accumulent : meurtres ou tentatives de meurtres, découvertes… On s’attend constamment au pire.

Quelques facilités 

Il m’a semblé malgré tout que le scénario souffrait de quelques incohérences. Par exemple, pour une mission aussi importante, la sécurité du vaisseau laisse vraiment à désirer, ce qui n’est pas très crédible. Les personnages sont peu travaillés, et misent davantage sur l’efficacité que sur la psychologie.

J’ai également été un peu déçue par les révélations successives, plus spectaculaires (au sens premier du terme) que véritablement bouleversantes. En bref, il faut surtout s’attendre à un scénario hollywoodien qu’à un roman subtile de science-fiction.

Ce roman d’aventure distille donc parfaitement son suspense, mais comporte néanmoins quelques facilités.

Titre : Le dixième vaisseau
Série :
N° du tome :
Auteur(s) : Pierre Bordage
Illustrateur(s) :
Traducteur(s) :
Format : Poche
Editeur : J'ai Lu
Collection :
Année de parution : 2024
Nombre de pages :
Type d'ouvrage : Roman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *