Direction le Zénith de Paris ce soir, pour un concert que j’attendais depuis longtemps ! Base Productions nous a offert un show monumentale, à la hauteur d’un groupe made in U.S.A !

La salle se remplit à vitesse grand V dès l’ouverture et c’est déjà la cohue pour se faufiler.

La soirée débute avec Arizona, timidement mais sûrement… Le show est assuré, le public est réceptif. C’est une bonne entrée en matière lorsque l’on sait à quoi s’attendre pour la suite, à la vue du matériel et le staff qui s’affère derrière la scène. Pas grand chose à dire, c’est pop, chantant, ça se retient et pour des petits nouveaux, ils ne se sont vraiment pas démontés face à la grandeur de la salle et du public.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le set vite terminé, c’est un public qui commence à être survolté et qui chante sur la musique qui passe pour nous faire patienter. Du Queen of the Stones Ages, et hop ! Un compte à rebours géant s’affiche sur le fond de la scène : 10.00 et c’est un minuteur qui se met en marche sur une bande son bien américaine ! Le public cri, s’affole, des drapeaux s’agitent et en un rien de temps s’affiche 3, 2, 1, 0…  Panic ! At the Disco entre en scène…

Une pluie de serpentins argentés, des notes pincées de violon en intro de Silver Linning et c’est un show juste WHAOU qui débute. La scène est très épurée et mise sous des lumières bleues pour commencer un show réglé au millimètre. A droite, la belle et talentueuse bassiste, le guitariste à gauche, Brendon qui s’impose dès les premières secondes sur cette immense scène du Zenith de Paris, voilà de quoi rassurer les fans venus vraiment nombreux, habillés de tee-shirt du groupe, ou agitant les marionnettes à l’effigie de Brendon. Cette même marionnette présente dans le clip de Hey look Ma, I made it diffusé sur l’écran géant pendant la chanson.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

28 chansons, rien que ça s’il vous plaît ! Un set coloré, pop, rock, Panic ! At the Disco a littéralement enflammé le Zenith et à fini en apothéose sous une pluie de cotillons.

Une super production comme on s’y attendait lorsque l’on connaît l’univers musical de Panic ! At the Disco !