Festival Essonne en Scène 2019 – 2ème journée Shaka Ponk -Hyphen-Hyphen – Canine – Wakan Tanka – 29/06/2019

Invitée par le groupe Wakan Tanka pour la deuxième journée de la toute première édition du festival Essonne en Scène, c’est donc sous un soleil battant que je suis partie à la découverte de ce festival.

Une arrivée sur les lieux fléchée et aidée par les bénévoles, j’ai très facilement trouvé mon chemin jusqu’aux festivités. Côté organisation sur le festival c’est avec grande surprise que je n’ai rien à redire. Tout était pensé, agencé, et mené d’une main de maître. Côté programmation, pour une première édition, j’ai été très agréablement surprise ! Le Vendredi jouaient sur cette grande scène Synapson, Zazie, Gauvin Sers, et Ask’em et pour cette journée de Samedi, c’était Wakan Tanka, Canine, Hyphen-Hyphen et Shaka Ponk RIEN QUE CA ! Une belle journée en perspective que j’attendais avec impatience. 

Aussitôt arrivée, je suis chaleureusement accueillie et dirigée sur le festival où sont placés des stands de fruits frais, food trucks et buvette, tout était prévu pour que les festivaliers se sentent le mieux possible sous une chaleur étouffante. Le public arrive doucement lorsque Wakan Tanka s’installe pour ouvrir le bal.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 Ce groupe Essonnien n’en est pas à son coup d’essai et investit tout de suite la scène avec leur rock explosif ! Leur E.P River est sorti en Avril dernier et on voit que ce premier opus a été réfléchi et travaillé. Un pur régal à voir sur scène. Surveillez les, ils sillonnent les festivals cet été ! 

Deuxième scène, cette fois-ci très épurée. Une estrade est placée au milieu et derrière elle, une grande toile blanche. Un registre un peu loin du Rock que je découvre avec une mise en scène millimétrée. Les 4 choristes de Canine sont arrivées sur scène vêtues de noir donnant un style très industriel grâce a des masques ouvragés d’un filet sous des vêtements ne laissant rien paraître de leur visage. Une intro voix laissant apparaître Canine ornée d’une coiffe de plume très imposante et c’est un show visuel extraordinaire qui défile devant moi. Le style n’est pas forcément celui où j’accroche le plus mais il faut se l’avouer, c’est une bête de scène et c’était un très beau moment ! 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Le public est de plus en plus nombreux et les agents de sécurité n’ont pas hésité a les arroser d’eau fraîche stockée pour faire face à la canicule. Les fans d’Hyphen-Hyphen sont venus nombreux et maquillés aux couleurs de l’artiste et les drapeaux L.G.B.T.Q flottent déjà en l’air bien qu’ils ne sont pas encore arrivés sur scène. L’attente fut de courte durée et dès les premières notes tout le domaine s’est mis à trembler ! Une ambiance de dingue ! Les 4 musiciens qui composent Hyphen-Hyphen étaient incroyables, c’était chaud, rock, pop, énergique. Bref, un super moment qui me restera gravé en mémoire tant la musique d’Hyphen-Hyphen peut réunir autant de générations dans la tolérance. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Le soleil commence à tomber et les techniciens s’affairent depuis un moment déjà pour faire place à Shaka Ponk. Je les ai déjà vus en concert et j’avais déjà pris une claque en pleine face aller-retour avec option sur-les-fesses tellement ils assurent sur scène. En tant que photographe, j’avais beau m’être fait à l’idée, j’étais pas prête… Impossible de me focaliser tellement il y en à partout ! Entre une intro magnifique sous des lumières rouges laissant apparaître la silhouette de Frah qui n’attend pas longtemps avant d’aller slamer dans le public (en même temps, ce ne serait pas Frah!) Samaha Sam toujours aussi splendide avec son style incomparable, CC, Ion, Steve, Bobee O.D et Thias placés d’un bout à l’autre de la scène qui s’en sont donnés à cœur joie, sans compter sur le décor magnifique que Shaka Ponk nous offre à chaque tournée ! Je sors trop vite de ma zone, j’en aurais bien pris un peu plus, et j’arrive difficilement à me hisser dans un public hystérique. C’était étouffant, un peu trop pour moi et j’ai donc profité du fond du public pour apprécier la scène de loin, le spectacle était juste magique… 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Essonne en Scène 2019 finit en apothéose avec un clap de fin magistral !

Une première édition grandement réussie, un grand merci à Anaïs et aux Francofolies pour l’organisation, mais aussi à tous les bénévoles et agents de sécurité qui étaient vraiment aux petits soins et qui ont fait que c’était parfait ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *