Accueil / Livres / Fantasy / L’Héritière du Chaos – Rodolphe Vanhoorde
Bannière Institut de la Musique

L’Héritière du Chaos – Rodolphe Vanhoorde

Se promener dans l’univers de Cellendhyl de Cortavar mais sans Michel Robert aux commandes… Cela m’a initialement laissé dubitatif, soyons très francs. Et pourtant ce roman a clairement sur me convaincre !

Proche de l’auteur, Rodolphe Vanhoorde s’est permis cette incursion suite à une question qu’il a posée : qu’est-il donc bien advenu d’Estrée d’Eodh. Michel Robert lui aurait répondu, nous dit la préface, de l’écrire lui-même. Et au final il s’y est mis et nous propose donc la première aventure de cette femme surprenante et sensuelle. Plongez avec moi au cœur des Territoires Francs à la poursuite de cette belle guerrière !

La couverture est de qualité, représentant bien l’héroïne telle que l’on se la représente au cours du roman. La quatrième nous en apprend un peu plus également avant de nous plonger dans la lecture :

La belle Estrée a quitté en secret la cour de son père et son bien-aimé Cellendhyll pour l’anonymat d’une vie simple et humble. Mais ses démons, eux, ne l’ont pas abandonnée, et continuent de la tourmenter pour ses fautes. Son sang bouillonne toujours dans ses veines, et son tempérament de feu prend trop souvent la commande de ses actes. Celle qui se voulait discrète fille d’auberge ne peut dissimuler bien longtemps ses talents de guerrière et s’engage dans une compagnie de mercenaires. Une ombre la suit, un ange gardien veillant sur sa vie si précieuse.
Mais qui, mieux qu’elle, peut protéger l’Héritière du Chaos ?

Le roman débute quelques temps après que Estrée ait fuit Cellendhyl, après lui avoir révélé avoir tué la femme qu’il aimait, prenant ainsi sa place. L’intrigue précédente est un poil plus complexe mais tel n’est pas le sujet. Elle est donc aujourd’hui fille d’auberge, nettoyant de ses mains le sol, alors même qu’elle est l’héritière d’Eodh du Chaos. Mais elle a elle-même choisi sa punition et l’endure sans barguigner. Toutefois les choses ne vont bien entendu pas en rester là et bien rapidement elle va se retrouver au sein d’une troupe de mercenaires, à combattre pour sa vie et pour une juste cause jusqu’à un dénouement surprenant.

Scénaristiquement le roman tient la route, prenant le parti de se centrer sur un protagoniste annexe et le faisant devenir capital. Feldheyn également tient une grande part dans ce livre et l’on doit tout de même saluer la façon dont l’auteur parvient à lui donner une place valable sans pour autant qu’il ne vienne éclipser l’Ange du Chaos. L’ensemble du déroulé, y compris l’intrigue à Coruscant, est valable et je n’ai décelé aucune faille dans les fils tramés sous nos yeux.

Le style de l’auteur est étonnamment aussi fluide que celui de Michel Robert lui-même : efficace, ne s’encombrant pas de descriptions inutiles, il nous emmène au cœur d’une action trépidante. De même il a su conserver la sensualité presque érotique qui se dégage des personnages et de certaines scènes, ajoutant un peu de sel au roman. Mais Rodolphe Vanhoorde parvient tout de même à apposer sa patte sur son roman, à ne pas faire du Michel Robert tout simplement, mais en respectant scrupuleusement l’univers que l’on aime.

L’Héritière du Chaos est donc un de ces romans dopés aux hormones : bourré d’action, de héros et de méchants, et saupoudré d’un soupçon de sensualité. On retrouve bien là l’univers de l’Ange du Chaos, dont les nouveaux titres se font bien trop rares ces temps-ci. Replonger dedans fut un véritable plaisir et j’espère que Rodolphe Vanhoorde prendra la peine d’y revenir pour nous proposer de nouvelles aventures, tant sa maîtrise est impressionnante !

L’Héritière du Chaos
Rodolphe Vanhoorde
Fleuve
2019

Eldricht Tales

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

Le voleur de dragon – Sianim tome 3 – Patricia Briggs

Seule survivante du massacre de son clan alors qu’elle était enfant, Rialla a vécu des …

Bretzel Blues – Rita Falk

        Dans « Choucroute maudite », publié par les éditions Mirobole en 2017, nous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *