Lust and Loathing – The Unguided

lust-and-loathingLes suédois de The Unguided reviennent avec leur troisième album studio. Le groupe de death métal mélodique nous propose, avec Lust and Loathing, une nouvelle livraison pleine de puissance et de riffs bien appuyés.

La cover est parfaitement réussie et le style graphique représente bien le groupe et son univers. L’album débute avec Enraged, qui a d’ailleurs fait l’objet d’un clip, un morceau énergique, mêlant les styles vocaux et montrant ce que le groupe va proposer au cours de ce nouvel opus. Une chouette réussite musicale s’il en est. S’ensuivent The Worst Day et King of Clubs deux morceaux enragés mettant en avant à la fois la voix Richard Sjunnesson et les compositions musicales intéressantes. Heartseeker a des faux airs de ballade et elle est pour le coup de très belle facture, offrant une pause bienvenue. Mais très vite Phobos Grip reprend le flambeau du chant violent et des guitares excitées, pour le meilleur.

S’ensuivent Black Eyed Angel, Operation: E.A.E. et Boneyard, trois morceaux de la même veine que Phobos Grip : des guitares présentes, une alternance de chants masculins, et une qualité musicale qui ne se démend pas au fil des minutes. Hate conclue l’album et donne une dimension épique à ce final tout en puissance à la fois musicale mais aussi vocale. Une excellente conclusion.

The Unguided nous propose un album aux compositions intéressantes, plein de rage. Lust and Loathing est un bon album qui, même si il ne révolutionnera pas le genre, devrait plaire au fans de ce genre sans grande difficultés tant la qualité d’ensemble est présente.

Lust and Loathing
The Unguided
Napalm Records
2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *