Legacy – Myrath

myrath_legacyLe métal tunisien, vous connaissez ? Eh bien moi, avant de découvrir Myrath cela me semblait tout bonnement incompatible de mélanger les deux genres musicaux : métal et sonorités maghrébines. Eh bien ce groupe m’a mis une grosse claque, en me montrant qu’il est possible de faire des merveilles à partir de ces deux éléments.

L’artwork de cover est très très sobre et vraiment plaisant à regarder, du très bon travail graphique. Et là la musique commence à sonner dans mes oreilles. Jasmin, premier morceau de l’album donne une vision assez précise de ce que l’auditeur entendra par la suite : un savant mélange entre rythmes arabes et guitares et basses. Le tout est vraiment bien orchestré et enchaîne de belle manière que Believer, qui sera d’ailleurs le morceau à l’honneur du premier clip du groupe (ci-dessous). La qualité continue à résonner dans les oreilles, rien à redire là-dessus : tout est travaillé de belle façon et s’orchestre magnifiquement. Les morceaux s’enchaînent et la qualité reste au rendez-vous. Get Your Freedom Back paraît de prime abord plus classique en termes de métal, Nobody’s Lives propose une vrai mix entre les deux cultures musicales, notamment au niveau du chant. Voici le clip de Believer, pour que vous vous fassiez une idée plus précise de ce qui vous attend avec la musique de ce groupe :

 

The Needle propose quelque chose d’assez proche au niveau de l’ambiance de ce que peut faire Kamelot, tandis que Through Your Eyes laisse croire qu’elle est une ballade d’excellente facture, avec un côté épique parfaitement rendu, mais le morceau est accompagné de moments plus forts au moment des refrains qui en font quelque d’unique. The Unburnt prend la suite de belle façon mais ne vient en rien me préparer à l’ENORME claque que j’ai prise en écoutant I Want to Die. Ce morceau est clairement LE petit bijou de cet album à mon sens (oui je ne mets que rarement des majuscules dans mes chroniques, et à raison parce que c’est moche, mais mon enthousiasme est tel que je ne peux faire autrement). Mélangeant les rythmes, serpentant jusqu’à mes oreilles et la voix puissante de Zaher Zorgati vient m’entraîner dans cette ballade mélancolique mais juste sublime. Le refrain est fort, touchant et franchement a achevé de me séduire. Mélangeant épique et émotion, Duat prend la suite de belle manière, avant d’enchaîner sur une autre merveille : Endure The Silence. Ce morceau commence de manière presque comique avec ses notes de pianos qui sont suivis par des drums et la musique prend son envol. Mais c’est le refrain qui, pour ma part, m’a vraiment pris aux tripes. L’album se conclue sur Storm of Lies, excellent morceau qui finit en beauté un magnifique album.

Unique est vraiment le mot qui me revient sans cesse en tête lorsque l’on parle de Legacy, ce dernier album de Myrath. Il s’agit, à mes yeux, clairement d’une pépite au cœur de ma discothèque : surprenante, étrange, magnifique. Le tout est orchestré à merveille et invite au voyage. Une des plus grandes révélations de ce début d’année à mes yeux et franchement j’ai hâte de pouvoir les interviewer et d’assister à un de leurs concerts…

Legacy
Myrath
2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *