Forsaken – Noveria

forsaken-noveria

Les italiens de Noveria ont décidé de nous proposer, avec Forsaken, un album étonnant qui devrait séduire le public de met alleux mais également les amateurs de bons concepts. Car cet album a été écrit et construit selon le concept des cinq stades de la mort de Kübler-Ross. Ainsi chaque morceau décrit un des stades de l’état d’esprit de quelqu’un confronte à une maladie mortelle. L’idée de départ est vraiment intéressante, renforcée par une cover de toute beauté.

Puis la musique débuté avec l’instrumental de Lost. Ce morceau est simplement magnifique d’émotions avant que Schock vienne vraiment faire jouer ses guitares et basses ainsi que la voix du chanteur pour nous rappeler que c’est bel et bien du métal que l’on est en train d’écouter. Le reste de l’album est à l’avenant : d’excellente qualité et les morceaux s’enchainent sans que l’auditeur s’en rende compte. Chacun d’eux à son univers à part mais la concordance de l’ensemble est tellement appréciable.

Mentions spéciales à Regrets et son début très électro, à Utopia et son rythme purement et simplement endiablé, et enfin à Acceptance, long morceau magnifique de près de sept minutes.

Forsaken est, à mon sens, un excellent album et une excellente découverte musicale. Je ne connaissais pas le groupe mais la manière dont ils parviennent à nous emmener au sein d’un concept complexe comme le leur et à nous régaler les oreilles est plutôt un excellent signe. À suivre donc !

Forsaken
Noveria
Scarlet Records
2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *