Gods and Generals – Civil War

564_CivilWar_CMYKDeuxième album pour les Suédois, transfuges aux quatre cinquième de Sabaton, qui nous offrent une œuvre plus personnelle que The Killer Angels qui lorgnait trop du côté de… Sabaton.

Certes, ce nouvel opus évoque une nouvelle fois la guerre : le mélodique « Bay Of Pigs », comme son cousin, mais la musique est plus proche de Savatage : « Braveheart » et développe des ambiances un peu plus progressives : « War of the World », apportant de la nuance dans ce heavy metal racé. On retrouve également des thèmes écossais rappelant Running Wild sur : « The Mad Piper », tout en conservant des envolées lyriques propres au genre : « USS Monitor », « Gods and Generals » et des compositions martiales composées pour faire secouer la tête en cadence : « Back to Iwo Jima ».

Cela nous donne une œuvre variée au cœur de laquelle : « Tears from the North » nous apporte son moment d’émotion et qui permet d’apprécier la voix si particulière de Nils Patrik Johansson, un peu éraillée et flirtant toujours avec l’abîme.

Un album à découvrir sans a priori emballé dans une pochette évoquant la guerre de Sécession.

Gods and Generals
Civil War
Napalm Records
2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *