Midnight on the street of knives – Andy Chambers

Midnight on the street of knivesPremier texte qu’il m’est donné de lire dans la veine des Eldars Noirs. Ce peuple est apparu sur le tard dans l’univers de Warhammer 40.000 mais elle est loin d’être la moins flamboyante pour le lecteur. Pour vous replacer le contexte les Eldars noirs sont une branche des Eldars (l’équivalent des Elfes en med-fan) corrompus par le Chaos, plus particulièrement par Slaanesh, divinité de la luxure et de la souffrance. Je vous laisse imaginer ce que peuvent donner la finesse et la dextérité des Eldars combiné à la volonté de faire souffrir autrui. Le mélange est assez malsain mais particulièrement intéressant au vu de certains aspects très épurés de la cosmogonie développée par Games Workshop.

La couverture vous propose justement de découvrir à quoi ressemble un Eldar noir. La présentation de l’éditeur nous explique ce que l’on va découvrir dans cette quinzaine de pages…

Xagor is on an errand for his haemonculus master, the delivery of a thoroughly unimportant package and some tremendously important news. A Dysjunction is coming, and Commorragh will be shaken to its very foundations. As Xagor travels the dangerous streets of the dark city, he is sure he is being followed.

Kharbyr has been sent to capture a package. Hunting the servant of a twisted haemonculus through the warrens of Commorragh, he is eager to slip his knife between his prey’s ribs and watch the life flee from him. But the servant is behaving oddly, and Kharbyr suspects that there is more to the other eldar’s task than a simple delivery.

A game of cat and mouse can lead to anything. Especially at midnight on the Street of Knives.

Le lecteur suit donc Xagor dans les rues de Commorragh, capitale des Eldars Noirs. Cette nouvelle m’a un peu fait penser à une sorte de visite guidée de la ville, permettant de découvrir à la fois les lieux dans lesquels évolue ce peuple décadent mais aussi leur société, leur hiérarchie,… L’ensemble est assez bien conçu pour que cette sorte de course-poursuite soit vraiment passionnante et instructive à la fois.

Le rythme soutenu du parcours de Xagor est bien mis en place par Andy Chambers, qui est loin d’être un débutant dans l’univers 40K. Seul léger soucis : il vous faudra être quand même un minimum familier du vocabulaire lié aux Eldars Noirs pour vous en sortir car la combinaison de la langue de Shakespeare et de ce vocabulaire propre peut poser des soucis.

Midnight on the street of knives est une excellente nouvelle qui nous propose une vision d’un peuple trop caché de l’univers 40K. Décadents et pourtant terriblement jouissifs, les Eldars Noirs saurons à n’en pas douter vous séduire et vous entraîner dans leurs sombres cachots en vue de supplices tout à fait divins…

Midnight on the street of knives
Andy Chambers
Black Library
Epub
2,99 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *