Omale 1Laurent Genefort fait partie des auteurs français de science-fiction les plus reconnus, notamment grâce à son cycle d’Omale, paru initialement chez J’ai Lu au début des années 2000. Le succès est au rendez-vous pour cet univers de science-fiction créé de toute pièce. Depuis, l’auteur a eu l’occasion de développer cet univers à travers un certain nombre de nouvelles et novella remettant en scène ce monde atypique. Le premier tome de cette intégrale d’Omale comprend Omale et Les Conquérants d’Omale, datant de 2004 et 2005. Entrez donc au cœur de ce monde atypique avec moi…

La couverture est signée de l’un des artistes de science-fiction les plus connus qui soient : Manchu. Dans son style bien à lui, très coloré et au trait sûr, il met en place l’univers d’Omale à travers une scène à la fois simple, usuelle et technologique, s’éloignant du poncif que l’on trouve souvent en SF avec un personnage au milieu des étoiles. La quatrième de couverture va vous donner une première vision intéressant d’Omale et de ce que vous trouverez dans ce premier tome d’intégrale :

Omale…
Imaginez une sphère de matière ultra-dense, englobant un soleil. À l’intérieur de cette coquille de dizaines de millions de fois la surface terrestre : de l’air et de la vie ; des espèces intelligentes, aussi. Là, sous un soleil à jamais immobile, les Humains, arrivés par une éphémère porte de Vangk, ont dû repartir de zéro. Au fur et à mesure des âges, alors que l’univers extérieur se muait en simple mythe, ils ont dû tisser une histoire avec leurs voisins extraterrestres : les Chiles, grands et puissants, et les sages Hodgqins. Une histoire faite de commerce et de guerre, d’exploration des Confins, mais où les grands mystères demeurent : quels êtres aux pouvoirs semi-divins ont édifié Omale, et pourquoi y ont-ils piégé toutes les espèces de la galaxie ?

Omale est donc un monde unique, créé de toutes pièces par Laurent Genefort, comme un microcosme gigantesque dans lequel évoluraient les trois espèces sorties de l’imagination de l’auteur. Ces trois espèces, les Chiiles, les Hodgqins et les humains, cohabitent après des années de guerre et nous allons plonger au cœur de leur univers.

Le premier roman proposé ici s’intitule sobrement Omale et correspond en quelque sorte à une mise en place du monde par l’auteur. Mais cette mise en place n’est en rien rébarbative car Laurent Genefort maîtrise à fond son sujet et nous permet de découvrir l’univers, les diverses espèces, l’histoire d’Omale à travers une aventure étonnante commençant à partir de coquilles d’œuf… Oui, cela peut paraître étonnant et pourtant l’auteur parvient à nous emmener dans une enquête autour de six personnages et surtout à nous faire découvrir de la plus belle des manières le monde qu’il crée sous nos yeux… Bref, une belle réussite qui malgré un rythme un peu lent au départ, dû à la mise en place, sait prendre son envol assez rapidement. Et le secret de l’origine d’Omale vaut bien cette lecture, je peux vous l’assurer.

S’ensuit Les Conquérants d’Omale, second livre de cette Intégrale T1. Retour sur Omale, alors que les Humains et les Chiles se mènent une guerre sans pitié, une menace risquant d’éradiquer le monde se présente sous la forme d’une nuit éternelle recouvrant les terres. Une course contre la montre s’engage donc pour tenter de sauver un monde sur lequel les populations persistent à se combattre malgré le danger. A mon sens plus trépidant que le précédent, ce second roman ne nous emmène pas sur les traces de l’origine d’Omale mais bel et bien dans une aventure au cœur de sa survie. Laurent Genefort gère parfaitement son récit et ses péripéties, pour proposer au lecteur le meilleur de son savoir-faire. Une aventure passionnante qui conclue merveilleusement ce premier tome d’Intégrale.

Laurent Genefort est un auteur à la plume sûre, aux récits toujours bien construits, donnant au lecteur une sensation de lecture que j’ai rarement retrouvé chez un auteur français. Denoël a eu une excellente idée en proposant ces rééditions en intégrale car ce pan de l’oeuvre de cet auteur vaut vraiment la peine d’être découvert, ou redécouvert…

Omale T1
Laurent Genefort
Denoël

30 €