Livre-de-Saskia--Tome-2 l'épreuve          Après la révélation de son identité, Saskia est livrée à elle-même. De nouveaux dangers surviennent et dévoilent la puissance de ses ennemis. Est-elle la créature dont parle l’ancienne Prophétie ? Pour le découvrir, Saskia doit partir à la rencontre de ceux qu’elle croit être ses frères. Mais tout se complique. Qui sont ses vrais amis ? S’est-elle trompée sur la force du lien qui l’unit à Tod ?
Saskia doute.
Et l’étau se resserre…

       Souvenez-vous, à la fin du premier tome Saskia acceptais et comprenais sa nature faucheuse après avoir aspiré l’arush de sa mère. Suite à ce décès, amis et professeurs s’étaient relayé pour la soutenir et la jeune fille avait finalement réussi à décrocher son bac.
Pour fêter cette réussite, Tod l’avait emmené s’exercer au vol ; c’est au cours de celui-ci que Saskia a ressenti les prémisses d’un Sauvetage…

               Ce second tome reprend l’action exactement là où le précédent nous avait laissé. Saskia fonce toujours vers l’inconnu à sauver, mais alors qu’elle atteint son but des images l’assaillissent et lui font perdre l’équilibre. Sa chute lui fait alors perdre des précieuses secondes et lui fait manquer son Sauvetage.
Dépitée, elle consent tout de même à prendre son arush et, par la même occasion, découvre l’existence d’humain “initié”, c’est à dire autorisés à connaître la vérité sur les enkidares.
Le roman commence donc sur les chapeaux de roues. Rappels et révélations s’enchaînent ensuite durant le premier quart du livre.
Alors que le couple se dirige vers le clan Faucheur (afin de se mettre à l’abri du Surclan et tenter de retrouver son père) Saskia perçoit que Mara et Jenna sont en dangers…

Ce deuxième volet est encore meilleur que le premier puisque cette fois-ci, on entre dans le vif du sujet : le fantastique prend toute son ampleur et on oubli totalement le monde réel (mis à part par l’intermédiaire de quelques sms de Domitille).
Saskia approfondi sa relation avec Yselda tandis que celle avec Tod semble se détériorer quelque peu… Le comportement de celui-ci change et la jeune fille doute. Niel tente de créer un lien avec Saskia mais ne cesse de la décevoir.

J’ai beaucoup apprécié la diversité des nouveaux personnages : l’incroyable apparence de la sœur de Tod (que je n’ai d’ailleurs pas compris immédiatement), l’horripilante Ksenia, l’énervante Rana, le gigantesque Gwen, l’épouvantable Arnar, l’odorante Nahia et le douteux Eolas…
Saskia se retrouve perdu au milieu d’un monde qui lui est inconnu et elle ne cesse de se révolter contre son fonctionnement (et on la comprend). Pour les autres, Saskia fait preuve d’immaturité mais pour nous lecteurs, elle fait preuve de courage en tentant de s’élever contre ce qu’elle estime être injuste. On doute avec elle, on pleure avec elle et on s’énerve avec elle.
Les événements créent une toile, un imbroglio qui ne cesse de croître au fil des pages pour finir en une explosion d’actions. Les dernières pages sont vivaces et délectables, et le roman se termine par une révélation de taille.

J’ai beaucoup apprécié la présence du résumé du premier tome au début du roman, qui fournit un rappel exhaustif au lecteur avant de se replonger dans l’histoire. En revanche, les passages sur les cauchemars de Saskia m’ont passablement ennuyé.
Mais globalement, j’ai adoré ce second tome où la plume de Marie Pavlenko se révèle. Dans le premier tome je l’avait bien aimé mais là je l’ai adoré, elle mène son histoire d’un main de maître et fait croître l’intrigue sans qu’on se rende vraiment compte du degrés de complexité que cela atteint.
Je me suis senti en accord avec les sentiments de Saskia qui se prend la tête sur sa relation avec Tod et se braque contre le fonctionnement du clan Faucheur, regrettant presque d’y appartenir. Et j’ai bien sûr A-DO-RÉ la dernière révélation ! Vite, vite, vite, je pars lire le troisième tome !!!

Le Livre de Saskia

Tome 2 L’Épreuve

Marie Pavelnko

Scrinéo Jeunesse

16€90