apogee des dragonsC’est la première BD de la collection “Secrets du Vatican” que je lis et je n’en suis pas du tout déçue. Comme je le disais il y a peu pour Déluge, Soleil peut nous proposer de très bons titres comme de très mauvais et L’Apogée des Dragons entre dans la catégorie des bonnes séries.

Une guerre secrète : anges contre vampire ! Fin 1945, la guerre s’achève dans un Berlin dévasté par les bombardements. Comme beaucoup de soldats allemands, l’archéologue et officier SS, Ernst Schäfer se rend aux alliés. Impliqué dans le projet »Héritage Ancestral» cher à Himmler, il semble avoir joué un rôle primordial dans des fouilles archéologiques intimement liées à l’ascension d’Hitler et du Reich. Bénéficiant de la protection du puissant Ordre des Dragons, il recouvre sa liberté et compte bien poursuivre ses recherches. C’est alors qu’il découvre qu’Hitler avait, au sein même de sa résidence, un passage vers le monde souterrain d’Agharta. La société de Thulé est enfin à sa portée! 

D’abord, il s’agit d’un spin-off de la série L’Ordre des Dragons (que je n’ai pas lu), mais cela n’entrave pas du tout la lecture de ce tome, car l’auteur réussit à nous résumer au début l’intrigue générale et à l’intérieur même du tome les explications sont assez claires pour comprendre notamment qui est la société de Thulé. Du coup, ce tome donne envie de lire la précédente série!

L’intrigue est déjà très bien construite, mais en plus palpitante et mystérieuse. Le mélange entre fantastique et Histoire fonctionne et la relecture de la Seconde Guerre Mondiale n’est pas perturbante. Mieux, l’ajout de sociétés secrètes et autres mondes des ténèbres donne de l’intérêt à l’Histoire. Le parallèle entre le calice d’immortalité et le Graal n’est pas à mettre de côté; ainsi le lecteur retrouve certaines notions déjà acquises.

Les dialogues sont justes et clairs. Ils apportent de nouvelles informations par rapport au scénario et ne sont pas redondants avec les images. Chez Soleil surtout, il est rare de lire d’aussi bons dialogues.

Les dessins pâles et peu détaillés restent moins agréables que l’histoire.

Certains passages sont cependant plus attrayants notamment la double page au centre.

CONCLUSION

L’Apogée des Dragons démarre bien avec un premier tome riche et bien écrit. Une relecture de l’histoire mystérieuse avec certains codes merveilleux classiques toujours astucieusement mis en avant par Soleil.

L’Héritage Ancestral
L’Apogée des Dragons tome 1
Corbeyran et Rodier
Soleil – collection Secrets du Vatican

9,95€