Accueil / Reports / Utopiales 2016 Day 1 : top départ !

Utopiales 2016 Day 1 : top départ !

utopiales-2016_visuel-web_copyright-denis-bajram

Du samedi 29 octobre au mercredi 2 novembre se déroulait la 17e édition des Utopiales, le Festival International de Science-Fiction de Nantes avec comme thématique : « Machines ».

Cette dernière était déclinée en quatre axes : la machine pour explorer, la machine pour transformer, la machine pour servir et les machines extraordinaires.

Les Utopiales sont devenues l’un des festivals incontournables à tout amateur de science-fiction dans toutes ses ramifications.

Littérature, sciences, bande dessinée, cinéma (longs et courts métrages) technologies et jeux se côtoient. Les journées sont rythmées par les conférences, les animations, les séances de dédicaces et de cinéma, mais aussi des cours du soir.

La nouveauté de cette année était le partenariat avec Culture LSF, un service qui vise à développer l’accessibilité culturelle en faveur du public sourd. Ainsi, trois conférences étaient interprétées en langue des signes, ainsi que les discours inauguraux, les films sous-titrés et des bénévoles signants à disposition sur le festival. Une très bonne initiative que l’on se doit de souligner !

p1070286

Pour cette nouvelle édition, le public était au rendez-vous avec des files d’attente avant même l’ouverture des portes à 10h. Les premiers pas se font dans le silence ; c’est l’instant de découverte. D’emblée le visiteur se retrouve face à une grande illustration, que l’on a déjà pu apprécier en plan resserré sur l’affiche officielle. De multiples clins d’œil à la science-fiction la parsèment : le Nautilus, le Faucon Millénium, mythique emblème de Star Wars, mais aussi l’USS Enterprise ou même l’« Aigle », vaisseau de la série Cosmos 1999.

Le président, Roland Lehoucq, inaugura les Utopiales avec la première conférence : « Peut-on vivre « Seul sur Mars ? ». S’en est suivi un intéressant débat, tandis que le marathon des auteurs commençait à la librairie, gérée par les Librairies Complices de Nantes. Les lecteurs furent nombreux aux séances de signatures. François Rouiller, l’auteur de Métaquine®, ne faisait pas exception et le premier volume de son récit fut en rupture de stock dès le troisième jour.
rouiller-metaquine1

Auteurs en signature :

dedicaces-20161029

 

Parmi les nombreuses conférences de la journée (tables rondes littérature, tables rondes sciences, tables rondes BD), plusieurs ont attiré notre attention dont « La machine est-elle l’avenir de la femme ? » et « Qui aura accès aux machines et à leurs ressources ? » à la scène Shayol, la rencontre avec Karim Berrouka et l’interro suprise sur l’uchronie à l’Agora de M. Spock, ainsi que « Sex Machine » à la scène Hetzel.

p1070289
Cette année, Denis Bajram  a réalisé la belle affiche des Utopiales. Pour l’occasion, une exposition  lui était consacrée au Centre des congrès de Nantes. Consacrée à son œuvre avec des planches extraites de ses séries phares Universal War One et sa suite, Universal War Two, mais aussi Cryozone, l’exposition se dévoile au travers de plusieurs allées dédiées.

p1070291

Dans cette plongée science-fictionnesque, le public découvre les différentes étapes de travail de l’auteur avec de multiples originaux de planches jamais dévoilées, des story-boards, des affiches, des crayonnés, ainsi que les mises en couleur avec l’intégration du texte. Plusieurs techniques sont utilisées : feutre, marqueur, encre, plume, pinceau, peinture acrylique avec des ajouts numériques et enfin tout en numérique pour les albums les plus récents.

La disposition des œuvres invite le visiteur à suivre l’évolution des idées à travers les planches, partant d’un croquis, voire d’une esquisse, au travail final de colorisation et de mise en page.

p1070290

Ainsi, on découvre avec curiosité et enthousiasme le cheminement de l’auteur, de ses débuts à aujourd’hui, de son idée première jusqu’au résultat final où, petit à petit, le numérique finit par remplacer le feutre et le crayon. En prime ? Des originaux, illustrant à merveille ce travail de titan !

Tout au long de la journée, l’Agora de M. Spock n’a pas désemplie, endroit idéal pour une interro surprise ou pour discuter autour d’un verre.

Mais ce n’est pas le seul endroit à avoir fait salle comble. Les salles de cinéma furent remplies rapidement, notamment la salle Dune avec les avant-premières d’Assassination Classroom : Graduation et The Void.

Les discours inauguraux et le cocktail ouvert au public ont clôturé cette première journée riche et prometteuse d’une belle édition.

ActuSF a réalisé un résumé de cette première journée en vidéo :

Bonnes adresses nantaises :

Après la pluie 16 Rue de la Juiverie 44000 Nantes, crêperie chaleureuse avec des produits bios et locaux

La Salle Michelet, 1 Boulevard Henry Orrion, 44000 Nantes, café-concert rock à Nantes

Le livre du jour :

Universal War One de Denis Bajram chez Quadrants

À propos Pixel

Pixel travaille en communication dans l’édition. Passionnée de bandes dessinées et de SFFF, ascendant geek. Gribouilleuse, troll option blagues potaches & fan de catch.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Kera + Lurking – Dr. Feelgood Les Halles – Paris – 9/05/2017

Photographie : Doro’Photography et Deuskin Photography

Watch Dragon ball super