Home / Musique / Métal / Sexorcism – Lordi

Sexorcism – Lordi

Tout nouvel album des heavy metalleux finlandais de Lordi est toujours un évènement en soi, mais lorsqu’en plus il est annoncé comme le plus sujet à la controverse alors on ne peut que se dire que cela va envoyer du lourd. Mr Lordi, démon en chef rapidement suivi de sa bande, va donc nous proposer un ensemble de ces morceaux dont il a le secret et que, personnellement j’ai vraiment eu hâte de découvrir.

Et dès Sexorcism, le premier morceau et titre éponyme de l’album, on comprend le fait que l’album soit sujet à la controverse. Pourtant habitué aux tendances vraiment gore et sexuelles, là le groupe explose tout. Les paroles sont vraiment totalement barrée voire malsaines, mais personnellement j’ai beaucoup aimé. Musicalement ce morceau donne un bon coup de fouet d’entrée de jeu et le refrain est vraiment prenant alors que les paroles font sourire. Your Tongue’s Got The Cat enchaine ensuite avec de bons rythmes, avec un clavier encore plus présent que sur les précédents opus. De nouveau les paroles sont glauques à souhait mais la musique est tellement entraînante que je n’ai pas pu m’empêcher de headbanger. Rome Ate Juliet ainsi que Naked In My Cellar, nouveaux titres de chanson assez loufoques, sont tout bonnement excellents de bout en bout, à la fois dans les paroles et dans la musique. The Beast Is Yet To Cum est plus barré au niveau de l’instrumentation et cela ne m’a clairement pas déplu. Face à cela Polterchrist et son titre polémique est plus doux au départ avec cette voix féminine qui fait quelques vocalises avant que le son ne jaillisse dans nos oreilles. Toutefois l’ensemble de la chanson reste assez feutrée hormis sur le refrain, franchement extra.

SCG9: The Documented Phenomenon est une transition façon cassette de psy en plein milieu d’une sorte d’exorcisme étonnant. Puis en enchaîne avec ma chanson préférée de l’album : Slashion Model Girls. Très rythmé ce morceau est clairement conçu pour le live et les guitares de Amen et Ox envoient un gros son avant les couplets plus calmes et mettant plus en avant Hella. Le refrain et ses chœurs sont par ailleurs juste parfaits. Clairement à mes oreilles il s’agit de la piste la plus réussie de l’album. Rimskin Assassin et Hell Has Room restent bien évidemment dans la même veine musicale et sont tout aussi jouissives que les précédentes. On sent que Lordi cherche à faire un album abouti et à continuer à toujours plus choquer les esprits. Et avec Hot & Sataned et Sodomesticated Animal, dont les titres disent tout au final… J’ai une préférence pour Hot & Sataned pour les paroles mais les deux envoient vraiment du bois… L’album se termine sur Haunting Season, plus classique pour Lordi mais franchement toujours aussi bon.

Ce Sexorcism, fait pour choquer et faire parler est, à mon sens, le meilleur album du groupe. On sent qu’ils ont réellement atteint leur maturité musicale et savent proposer un heavy à la fois prenant, bien composé et joué, tout en développant leur univers complètement barré. Oui ce n’est pas classique, régulièrement monstrueux dans les paroles mais c’est quand même méchamment puissant. En tous cas merci Mr Lordi, et vivement que vous réussissiez à repasser par la France !

Sexorcism
Lordi
AFM Records
2018

Eldricht Tales

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

Wanderer – Heaven Shall Burn

En 2016, Heaven Shall Burn fêtait ses 20 ans d’existence, et pour l’occasion sortit son …

Celle qui n’avait pas peur de Chtulu – Karim BERROUKA

  Qu’est-ce qui est vert, pèse 120 000 tonnes, pue la vase, n’a pas vu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *