Accueil / Reports / Concerts / Sidilarsen + Shaârghot – Bus Palladium – Paris – 23/03/17

Sidilarsen + Shaârghot – Bus Palladium – Paris – 23/03/17

Sous une pluie diluvienne, je me traine péniblement, contre vents et marées,  vers le Bus Palladium pour aller me réchauffer les os sur un fond de Metal. Oui, oui du Metal au Bus, vous avez bien lu ! Depuis peu, ce genre de programmation est devenu une sorte mode là-bas et ça me plait plutôt bien. En effet, les « petits » évènements Métal à Paris commençant à se faire rares, c’est sympa que des salles non habituées du genre commencent à les promouvoir.

Par contre, c’est tout aussi sympa quand les concerts commencent à l’heure, mais ça c’est une autre histoire, qui sera racontée un autre jour…

Passé ce petit problème spatio-temporel et une petite bière plus tard, je découvre un groupe francilien que je ne connaissais que de nom : les talentueux Shaârghot. Alors oui, je dresse un mini tapis rouge parce qu’ils nous ont offert une prestation globalement réussie. Pour vous situer leur univers machiavélique, ça me fait penser à un mix entre Rammstein, Rob Zombie & Punish Yourself. Un petit quelque chose de très Cyber/Industriel, avec une bonne dose d’Electro. Le set est bien ficelé et donne envie de bouger ! Les Shadows sont costumés et masqués, donc impossible de savoir qui se cache derrière tout ce maquillage à moins d’être copain avec. D’ailleurs, mieux vaut être copain, au risque de se prendre des p’tits barbelés pendant le concert (dites les gars, c’est pas un peu dangereux votre décor là ?! Bon, ok j’avoue, j’aime beaucoup !).

En quelques mots, une très bonne découverte live. J’ai ouïe dire qu’ils se produiraient le 7 Avril prochain au Hangar (Ivry) donc si vous êtes dans le coin, je ne peux que vous encourager à aller les voir, vous ne serez pas déçus du voyage !

Après cette petite intro musicale pas piquée des hannetons, j’en arrive au fait : Sidilarsen ! Si vous suivez un peu l’actu d’eMaginarock, vous savez que je suis une fervente suiveuse du groupe depuis quelques temps, c’est donc avec peu d’objectivité que je vous dirais : les absents ont toujours tort. Voilà, c’est dit.

Toujours en tournée pour leur promouvoir Dancefloor Bastards leur dernier né, le combo toulousain enflamme ce soir le Bus Palladium en bonne et due forme. Habituée de leurs prestations sur des plus grandes scènes (Warm Up Festival 2013 ou autres Divan du Monde), je n’avais qu’une seule question en tête : comment vont-ils aborder ce soir cette « mini-scène » ? J’ai eu ma réponse : comme à leur habitude, un set détonant et énergique ! (Viber en perds même son joli chapeau à un moment !). En quelques mots : ça bouge, ça saute, ça pogotte dans la fosse… Un cocktail remplis de bons petits larsens, comme on aime !

De peur de me répéter une nouvelle fois sur le sujet, je n’écrirais pas plus sur cette prestation, puisque je les ai vus il y a quelques mois en concert et qu’on ne change pas une équipe qui gagne !

La tournée des rockeurs énervés n’est pas encore terminée, ne les manquez pas au Hellfest (Clisson) et au SidiFest en Octobre prochain, du côté de Toulouse !

Soyez des milliards à les soutenir !

 

Découvrez la galerie photo complète !

À propos Red Fox

C’est l’histoire d’une fille qui n’a pas toute sa tête et qui n’est pas toute seule dedans d’ailleurs… Passionnée d’arts graphiques et de littérature fantastique, issue de diverses formations artistiques et amoureuse de la musique depuis belle lurette, elle cherche à faire partager ses passions à travers des productions de concerts. C’est ainsi qu’en 2012 elle crée une association de production de concerts indépendante sur la capitale, Extrême Factory. En parallèle, elle est chroniqueuse pour différents webzines musicaux et commence ainsi une carrière de schizophrène mélomane.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Kera + Lurking – Dr. Feelgood Les Halles – Paris – 9/05/2017

Photographie : Doro’Photography et Deuskin Photography

Watch Dragon ball super