Home / Musique / Métal / In This Moment We Are Free – Vuur

In This Moment We Are Free – Vuur

Après avoir quitté The Gathering, Anneke Van Giesbergen avait délaissé le metal, un peu à la surprise générale. Puis, progressivement, elle nous est revenue, notamment grâce au magnifique projet The Gentle Storm dirigé par Arjen Lucassen. Ce dernier ne souhaitant pas tourner et étant occupé avec Ayreon, la chanteuse hollandaise a décidé d’en employer les musiciens afin de fonder Vuur, pour le plus grand plaisir de ses fans. En onze titres, pour plus d’une heure de musique, le groupe nous offre une exploration dynamique, puissante et mélodique d’un univers aux riffs énormes. Dès les premières notes de My Champion, l’auditeur comprend que ce n’est pas vers les atmosphères de son premier groupe qu’Anneke nous entraîne, mais vers un heavy lourd, voire écrasant comme sur Time ou Days Go By. Car sur cet album, la primauté est donnée aux guitares qui se taillent la part du lion, ne laissant aucun temps mort à nos oreilles.

Ainsi, le son est résolument moderne, même lorsque les compositions apparaissent plus contrastées : l’excellente Sail Away. Nous nous trouvons à mi-chemin entre Within Temptation et Soilwork. Je sais, le grand écart n’est pas loin, mais c’est exactement cette impression que nous donne Vuur en posant une voix éthérée sur des guitares monstrueuses, inspirées à la fois par la vague death mélodique et le metal alternatif. Evidemment, cela ne va pas plaire à tout le monde, et ne risque pas d’attirer les fans les plus intégristes de The Gathering vers ce nouveau groupe. Ils auraient bien tort, car Vuur possède de nombreuses qualités, à commencer par les mélodies vocales qui contrastent avec la lourdeur ambiante.

 

Un autre avantage d’In This Moment We Are Free tient dans la multiplicité des ambiances. Ainsi, Reunite !, rattaché à Paris (en effet, chaque titre est lié à une cité) et Freedom offrent des plages plus contemplatives ou mélancoliques, tandis que Save Me nous frappe de plein fouet, notamment grâce à son thème oriental et ses nombreux solos. Soutenu par une superbe production qui met en valeur tous les instruments, chaque titre développe ses propres thèmes qui flirtent parfois avec le progressif comme sur l’excellent The Martyr And The Saint, lorsque ce n’est pas le heavy metal qui s’invite à la fête : l’inquiétant Days Go By aux chœurs dignes d’une musique de film d’aventure.

Anneke est de retour, pour notre plus grand bonheur.

Vuur

In This Moment We Are Free

Inside Out

2017

About Denis

Check Also

Wizard Bloody Wizard – Electric Wizard

  Trois ans après le LP Time to Die, Electric Wizard revient avec un nouvel …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *