Accueil / Musique / Electric Fist – The Defibrillators

Electric Fist – The Defibrillators

Vous aimez le rock ? Alors le dernier album de The Defibrillators est fait pour vous. Electric Fist et sa couverture dans le style soviétique ne laisseront pas votre cœur s’arrêter comme ça et vont lui balancer la bonne dose de courant pour le faire vibrer tout au long de l’écoute de l’album !

On démarre sur les chapeaux de roue avec Riff For Glory qui ouvre parfaitement l’album. Du rock classique s’il en est mais pourtant terriblement entraînant et motivant. Fame propose des rythmes plus lents, presque sensuels, tandis que le chanteur relâche tout sa puissance. En deux chansons le groupe a su me convaincre que leur album avait tout des plus grands, et donc de poursuivre mon écoute. Monster Girl et Adultery restent dans la même veine de rock garage d’excellente qualité. Le batteur par exemple est extrêmement bon au niveau de Defibrillators, gérant ses changements de rythme sans le moindre souci. Sur Adultery les sons de foule en délire son assez drôle et introduisent une chanson clairement tournée vers le sexe. Hymno de la Mujer est un Hymne à la mort en forme de revanche du rock sur la vie. En tout cas le son est vraiment impeccable de bout en bout de cette première moitié d’album.

 

Suzy String, Chemical Gas et Think I’m Dirty débutent la seconde moitié de la galette. Suzy String est vraiment drôle comme morceau et dessus le chanteur démontre tout l’étendue de son talent, jouant avec sa voix et les intonations pour donner ce côté fun à l’ensemble. Chemical Gas est plus classique même si les changements de rythmes, lui donnent toute sa saveur. Think I’m Dirty pour le coup est très classique. Spend My Money et Prostitute viennent ensuite nous en mettre plein les oreilles. Spend My Money est dans la veine de Think I’m Dirty dans le rock classique bien que parfaitement exécuté, tandis que Prostitute m’a semblé plus efficace dans ses rythmes, plus lourd. Et on termine avec un morceau assez sympa : Dentist Blues. Très classique aussi les paroles et les changements de rythme, parviennent à changer la donne et nous invitent à un rock très fun.

 

Cet Electric Fist que les Defibrillators nous balancent en pleine poire est un franc succès. Je ne connaissais pas le groupe avant cette écoute et je dois dire que je serais plus que ravi de voir la patate qu’ils peuvent envoyer sur scène, ça doit vraiment être quelque chose ! En tous cas je ne vais pas hésiter à leur poser quelques questions prochainement afin d’en savoir un peu plus sur eux…

 

Electric Fist
The Defibrillators
2017

À propos Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

First the Town, Then the World – Bareteeth

Originaire du Nord de la France, Bareteeth est un groupe de punk rock qui nous ...

Watch Dragon ball super