Accueil / Livres / Fantastique / A comme Association – Tome 2 – Pierre Bottero

A comme Association – Tome 2 – Pierre Bottero

bm_25168_1158356Après avoir fait la connaissance de Jasper dans le premier volet, place à Ombe : véritable monstre d’indiscrétion, au grand dam du dirigeant du bureau parisien de l’Association. Ombe est une grande fille qui nous vient du Canada. Grande fille, car elle sait se défendre toute seule. Jasper aussi, du reste. À sa façon. Ombe, elle, a du style et un franc-parler qui déridera même les plus crispés.

La voilà donc à enquêter sur une affaire qui l’envoie à la campagne, face à une menace à laquelle elle ne s’attendait pas. Mêlant action intense et humour, ce deuxième tome promet au personnage d’Ombe de belles heures. Si elle est nulle en magie, elle déploie toujours des trésors d’inventivité pour glisser une note humoristique/sarcastique avant de coller son poing à quelqu’un. Quant à sa manière de s’adresser au lecteur le temps d’apartés rafraîchissants, inutile de préciser qu’ils sont clairs, nets et précis, mais dans le doute, soulignons-le quand même.

L’héroïne est à mille lieues du personnage qu’incarne Jasper. Indépendante, sûre d’elle et badass à souhait, elle assume parfaitement ses choix et n’hésite pas à clouer quelques becs au passage, membres du bureau de l’Association inclus. Elle vole un peu la vedette à Jasper, rencontré dans le premier volume, de par, justement, cette indépendance qui la satisfait pleinement.

La plume vive de Pierre Bottero permet au lecteur de suivre les moindres faits et gestes d’Ombe, prenant quasiment sa place dans les pages, et de visualiser le contexte en clin d’œil. De la magie, des gros bras, des bestioles et un personnage principal au top de sa forme. Il faudrait sacrément lire entre les lignes pour ne pas succomber au charme choc d’Ombe Duchemin.

A comme Association – Tome 2 : Les limites obscures de la magie

Pierre Bottero

176 pages

Folio Junior

5,70€

Eldricht Tales

A propos de Aude Réco

Auteur fêlé à ses heures et accro au café. Officie dans le milieu de la SFFF. Aime le papier parce qu'on peut jouer avec.

Lisez aussi

FRAGMENTS DE FLEURS AUX PÉTALES CRAMOISIS – SANTIAGO EXIMENO

Une chambre d’enfant où s’immisce le froid de l’absence ; des mots qu’on vole pour …

Quand les poules avaient des dents… – Les Chroniques de Pulpillac – Jean-Luc Marcastel

Les Chroniques de Pulpillac de Jean-Luc Marcastel est la nouvelle série de l’auteur aux éditions …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *