Le death mélodique provenant du Nord a encore de très belles choses à proposer et ce n’est pas Wolftopia qui va dire le contraire. Leur tout premier album, Way of the Pack, leur permet de poser les bases de ce que sera leur musique et de convaincre le public qu’ils assurent de la première à la dernière seconde.

Un premier album n’est jamais un exercice facile et les finlandais s’en tirent à merveille à travers huit pistes au rythme enlevé. La thématique est très claire ici et tournera autour de loups nordiques et de la notion de meute. Dès Hounds of War on se retrouve dans l’ambiance avec un son de guitare rapide, une batterie enlevée et un chant saturé excellent. On retrouve un peu de Dark Tranquillity et de Omnium Gatherum dans la composition qui se veut à la fois mélodique et épique. Chacune de ces huit chansons porte un aspect proprement prenant. Wash The Spears par exemple est un parfait exemple avec un riff de guitare accrocheur, les autres instruments viennent ajouter leur touche et créer un morceau vraiment parlant. The Alpha reprend la même recette mais est ma piste préférée de l’album, repoussant encore plus loin les qualités de composition et d’exécution du groupe, lui donnant un sens encore plus épique.

Wolftopia débute donc extrêmement bien sa carrière car ce Ways of the Pack s’avère une franche démonstration de ce que le Death mélo peut proposer de vraiment bon. Prenez la peine de les découvrir, je ne pense pas que vous le regretterez…

Thomas Riquet

Thomas Riquet

Passionné de cultures alternatives, Thomas dirige eMaginarock depuis 2008. Editeur, photographe, anthologiste, graphiste... ses casquettes ont été nombreuses dans sa vie, un peu comme un chapelier fou, mais avec toujours une ligne directrice qui s'est dégagée : faire découvrir les univers qu'il aime aux autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.