Entretien avec Thierry, chanteur de Born Again

Bonjour, et merci de prendre quelques minutes pour répondre à mes questions. Est-ce que tu peux tout d’abord te présenter et nous expliquer ce que tu fais dans Born Again ?

Salut, moi c’est Thierry, chanteur dans BORN AGAIN depuis les débuts du groupe, fan de jeux vidéos, jeux de plateaux, cinéma, comics (Sgt Rock…) et naturellement de zik Metallik .Nous sommes hyper impatient de faire découvrir notre nouveau CD « LIVE HARD DIE FREE », après ces deux années bien compliquées pour tout le monde.

D’où vient le nom du groupe ? Il n’y a pas un petit côté zombie ?

Le nom est une référence à BLACK SABBATH,et leur album BORN AGAIN avec Ian Gillan au chant !! Pour le coté Zombie, j’assume, suis fan total de films de Zombies et leur univers dérivés (série, bd, jeux..)

Comment en es-tu venu au metal, à la fois en tant que fan et en tant que musicien ?

Comme beaucoup d’entre nous , j ai découvert le Heavy Metal avec Iron Maiden, Saxon, Judas priest… et je suis depuis toujours resté fan de cette musique. La suite logique est que t’essaye de monter un groupe avec tes potes, et des années plus tard, je suis toujours présent, à parler du groupe où je suis chanteur ! Pour résumer : j’ai la chance de pouvoir continuer mon rêve d’ado, avec la même passion et motivation malgré les aléas de la vie.

Live Hard Die Free est le nouvel EP du groupe. Le premier avec le nouveau line-up. Comment s’est passé le travail dessus ? Qui écrit la musique et qui se penche sur les paroles ?

C’est un travail de groupe, et c’était un challenge. Nous n’avions encore jamais composé ensemble, mais Steff (guitare) et Aurélien (basse), ont montré une réelle motivation et implication à tous les niveaux! Et ça, c’est ce qui fait la différence pour un meilleur résultat. Pour les paroles c’est moi qui m’en charge, et je puise mon inspiration dans mes références cinémas, littérature, univers de certains jeux vidéos, des faits historiques… Y a déjà une bonne base d’idée à développer à travers tout ça.

Comment s’est déroulée l’assimilation des nouveaux membres ? Est-ce que ce n’est pas trop compliqué d’attaquer avec la composition d’un EP ?

Début 2020, nous avons fait 3 dates avec ce nouveau line-up, dont le Clermont Metal Fest avec Burning Witches, Adx… Avec cette crise sanitaire et ses restrictions, il était clair qu’on allait bosser sur un EP, le temps que tout le monde trouve ses marques dans le groupe, et son processus de composition /studio.

D’où est venu ce titre pour l’EP ? Que signifie-t-il ?

Étant un grand fan de Judas Priest, certains y verront certainement un clin d’ œil à leur morceau « Rock Hard Ride Free » sur l’album Defender of the Faith. C’est donc à travers cet EP pour Born Again un retour aux sources Heavy Metal. De plus, les bases sont plus solides humainement et musicalement.

Pour définir le titre : après toutes ces années dans la Zik , et les combats qu’on livre tous un jour où l’autre dans la vie, ne pas baisser les bras, et surtout rester fidèle si tu le peux malgré tout, à tes idéaux, dans un monde de plus en plus fou et égoïste.

Où trouves-tu l’inspiration quand il s’agit d’écrire de la musique ?

Pour la musique, c’est Steff qui amène les principales idées riffs et mélodies, on en discute , on tourne le tout avec basse/batterie, et on arrange l’ensemble en répét . Il y a une bonne osmose musicale et ça promet de bonnes choses à venir pour la suite .

Finalement Born Again est une belle preuve que le heavy français n’est pas mort, au contraire. Que dirais-tu à ceux qui pensent que c’est une musique un peu vieillissante ?

Tout d’abord, merci pour ton commentaire pour Born Again, ça fait toujours plaisir. Le heavy qu’il soit français ou autre n’est jamais mort, il y aura toujours des groupes qui reprendront le flambeau. J’ai grandi avec des groupes français comme Sortilège, Attentat Rock, Blasphème, Adx… T’imagines même pas la fierté de me retrouver sur scène avec certains de ces groupes sur des festivals.

Quelle est ta piste préférée de cet EP, et pourquoi ?

Sans hésiter METAL WINGS, c’est la 1ère fois qu’on composait avec Steff et on a su, tous ensemble ensuite, amener Born Again vers des rivages musicaux qui me sont proches ! Retour d’une batterie plus dynamique niveau tempo , guitare agressives et basse bien heavy. Et le tout sur un sujet historique qui fait référence au D DAY de 1944.

Comment s’est déroulé le travail sur l’artwork de l’EP ? Je suis vraiment fan de ce dessin comics qui m’a parlé.

De nouveau Stan W decker a réalisé un superbe artwork. Je lui ai donné ma vision et on était en phase sur l’idée de la pochette : un mélange comics, comme ceux que je lisais et lis encore. Tout le monde apprécie vraiment l’artwork, et c’est très cool, surtout pour attirer les gens vers notre musique.par le biais de ce genre de dessin hyper attractif visuellement.

Le clip de Night Of The Beast est sorti en mai. Y a-t-il d’autres choses de prévues en vidéo ?

Je voulais un morceaux court pour notre 1er clip promo ,bien heavy/speed avec une touche « old school ». Rémy d’ Hastro Productions a bien su capter l’énergie du groupe et du morceau à travers le clip de “Night Of The Beast”. Le prochain sera un clip lyrics pour la rentrée, en septembre.

N’est-ce pas trop compliqué de se mettre en scène devant la caméra pour tourner un clip lorsque l’on est musicien ?

Non, c’est une bonne carte de visite, et il y tellement de support pour diffuser ton clip ! Le plus compliqué est de se mettre en condition pour donner le meilleur de toi-même, et la meilleure image possible du groupe ! Faut pas hésiter à lâcher un max d’ énergie, un bon look, et un travail de montage/vidéo efficace. Y a tellement de clips qui sortent, faut accrocher dès le début, sinon c’est mort.

Quels sont les prochains concerts du groupe ?

Le 10 juin, nous serons à Dijon en 1ère partie de TITUS , (Heavy Metal italien). On relance la machine, notre dernière date live remonte en décembre 2021 avec HEADCHARGER. D’autres date sont en préparations, et il me tarde de retrouver l’ambiance du live avec la réaction du public sur les nouveaux morceaux.

2022 est une année riche en sorties d’albums. Quel serait ton album de l’année pour le moment ?

SAXON : CARPE DIEM, pour l’instant sans hésiter. Franchement, pouvoir envoyer un album comme çà après toutes ces années dans le circuit, avec Biff au chant qui a 70 ans, respect total !!

Merci pour tes réponses et à bientôt au détour d’un concert !

STAY HEAVY !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.