Il y a quelques semaines, je livrai mon avis sur la première partie de la campagne Sentence d’Extinction. Ce retour se trouve —> ICI.

On y laissait les héros sur un sentiment d’accomplissement après avoir, déjà, réussi de grands exploits. De plus, leur cirque – dont la gestion au quotidien est une des originalités de leur campagne – commence à se faire connaître et la suite semblait s’ouvrir sous les meilleurs augures.

Toujours sans spoil, évidemment, un brossage de ce second ouvrage, qui mènera les héros jusqu’au niveau 20 (si tout va bien ^^)

 

Après un premier volet au cours duquel les Héros ont appris quelles menaces planent sur eux et avoir assumé la gestion au quotidien de leur Cirque, ce deuxième opus s’ouvre sur un nouveau défi : briser un siège. Et pas n’importe quel siège…

C’est une constante des  Adventure Path publiés par Paizo : la grande majorité d’entre eux renferme une originalité permettant d’insuffler un souffle de nouveauté dans le quotidien des joueurs. À chaque fois, quelques règles simples y sont associées. Et l’effet est systématiquement garanti.

Ce siège, donc, pose les premières pierres de la deuxième partie de la campagne. Il nécessitera de la part des joueurs de sortir de leur schéma de pensée classique (de « simple » groupe) afin de se projeter à une échelle plus grande et parvenir à briser le sièges des dinosaures.

Mais ce n’est pas la seule surprise qui attend les joueurs au cours de cette seconde moitié de campagne.

En effet, dans Le Seigneur du Sable Noir, les héros vont devoir faire preuve de détermination autant que de… Diplomatie. Ce scénario les confrontera à un des plus puissants adversaires rencontrés jusqu’à présent tout en leur offrant la possibilité de mettre leurs compétences les moins martiales à l’épreuve. Ils devront aiguiser leurs armes et affuter leur langue. Une progression sur le fil du rasoir au cours de laquelle il leur faudra trouver, et conserver, le parfait équilibre.

Mais c’est au cours de Le Prophète de l’Apocalypse que les Héros affronteront leurs ultimes défis. Et quels défis ! Là encore, la force brute ne fera pas tout. Entre les épreuves concoctées par un ancien dieu et un combat apocalyptique contre un adversaire incroyable se déroulant dans un environnement pour le moins inhabituel, cet ultime chapitre réservera sont lot de surprises à vos joueurs.

La conclusion de cette campagne est proprement fabuleuse, et vos héros auront, s’il survivent à tout cela, mérité un repos chèrement acquis.

Sentence d’Extinction est une campagne de haut vol !

Le récit est à appréhender à différents niveaux, les défis sont aussi variés que nombreux. Alors évidemment, il ne faut pas compter arriver au terme de cette aventure en quelques scéances, et il est fort probable que les héros n’en sortent pas tout à fait indemnes. Mais le sentiment d’accomplissement à la fin de cette épopée sera la meilleure récompense qui soit pour vos joueurs :)

Et vous savez quoi ? Cerise sur le gâteau, la transition est prévue dans la partie Boîte à outils de l’ouvrage avec Agents d’Absalom, la prochaine campagne traduite par les hommes en noir de BBE.

L’est pas belle, la vie ? ;)

Philippe Pinon

Philippe Pinon

Trublion de presque 50 balais, touche à tout, autodidacte, tête de cochon. Après plus de 20 ans à effectuer un travail décérébrant, change de voie. Scribouillard, « traductier de l'impossible », il devient même éditeur (OVNI) en 2015 où il édite, accompagné de son associée et conjointe, romans et JdR. Mais ce qui le définit le mieux, c'est quand même le terme de "Gros Connard" (au grand cœur, malgré tout, pour ceux qui prennent le temps de fouiller au delà des apparences).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.