Entretien avec Yann, guitariste de Balls Out

Bonjour, et merci de prendre quelques minutes pour répondre à mes questions. Est-ce que tu peux tout d’abord te présenter et nous expliquer ce que tu fais dans Balls Out ?

Alors moi c’est Yann et je suis, à ce qu’il paraît, le guitariste/dictateur du groupe Balls Out. Et des fois je chante. Mais pas trop parce que c’est mauvais.

D’où vient le nom du groupe ?

Au tout début du groupe, ça devait être en 2016, on avait (et on a toujours) une conversation tous les quatre sur Facebook. Un jour, Pat, notre chanteur/bassiste nous dit “Allez les gars, faut qu’on se trouve un nom qui déchire, sortez vos couilles, mettez vos Balls Out !”. Et c’est à cet instant que c’est devenu une évidence…

Comment en es-tu venu au metal, à la fois en tant que fan et en tant que musicien ?

En tant que fan, c’est grâce aux vinyles d’AC/DC d’époque que mes parents avaient. J’écoutais en BOUCLE le live “If You Want Blood”. Puis, de là, je me suis intéressé à tout ce qui pouvait se faire dans hard rock.
La guitare, c’est venu un peu plus tard, quand j’ai apprivoisé la discographie d’AC/DC. C’est vraiment ce groupe qui m’a donné envie de m’y mettre. Ma grand-mère m’a acheté ma première guitare, une SQUIER Stratocaster, un ampli de 5watts à 3 boutons, Volume, Gain, Tone et c’est parti.

Comment définirais-tu la musique de ton groupe ?

Je dirais que nous faisons du hard rock qui donne envie de s’éclater, de bouger la tête… C’est vraiment ça, notre philosophie. Ouvre une bière, monte le volume, et ECLATE toi.

Get Dirty Volume 1 est la nouveauté du groupe. Comment s’est passé le travail dessus ? Qui écrit quoi ?

Plutôt bien ! On voulait pour ce premier EP de la trilogie, quelque chose de direct, de pêchu, avec des refrains qui restent en tête. On a bossé toutes les idées qu’on avait et le résultat est maintenant là on en est plutôt fiers ! Rémi Mayot du Snapcut Studio à fait un travail formidable pour l’enregistrement et le mastering. Il a réussi à sortir le son qu’on voulait. Moderne, mais avant tout authentique.

Où trouves-tu l’inspiration quand il s’agit d’écrire de la musique ?

Franchement, des fois je pense à un truc. Je sors mon téléphone et je l’enregistre en chantant le riff sur le dictaphone ! Et des fois c’est en jouant de la guitare chez moi… Un truc vient et voilà. C’est ensuite un travail de tous les 4 où chacun ramène ses idées et on avise !

Quelle est ta piste préférée de cet EP, et pourquoi ?

J’aime beaucoup le titre “BIG LOAD”. C’est notre titre le plus long. Le riff de guitare au début est une idée à Sonny et on a vraiment réussi à en faire un truc qui me botte vraiment. Je suis vraiment fan des chœurs qu’on a fait sur les refrains. J’aime beaucoup ce titre !
Mais je suis aussi plutôt fier de “GET DIRTY (WILD AND NASTY)”, que nous avons enregistré avec RUSTY BROWN, d’ELECTRIC MARY. On a un chanteur dont nous sommes fans depuis longtemps, avec nous sur un de nos titres… Une belle émotion.

Pourquoi avoir choisi de mettre des photos de vous sur l’EP ?

J’avoue que c’est quelque chose qu’on aime bien… En l’occurrence, ici, l’idée était de créer un contraste entre le titre, “GET DIRTY”, soit une expression qui veux dire “Sois coquine”, en gros. Mais DIRTY veut aussi dire sale. Ça nous faisait marrer de se montrer la gueule dégueulasse en créant un lien entre les deux traductions.

Quelles suites vous allez donner à Get Dirty ? Vous le savez déjà ?

Ouais, on le sait.
C’est une trilogie donc il y aura 2 autres volumes. Le Volume 2 est quasiment prêt, enregistré en démo sur mon ordinateur et on devrait passer en studio en début d’année… On va commencer l’écriture du 3ème. On peut tabler sur une sortie du Volume 2 première moitié 2022, Volume 3 deuxième moitié… Puis ensuite on regroupera tout ça dans… Oups, je ne veux pas trop en dire…

Qu’as-tu prévu niveau clip pour soutenir cette nouveauté ?

Pour le Volume 1, je pense qu’on a fait le tour. On a clippé “BACK TO REAL” et on a fait une lyric video de “GET DIRTY (WILD AND NASTY)”. Un nouveau clip est évidemment prévu pour le Volume 2.

On retrouve Balls Out sur scène prochainement ?

On devrait pas tarder à annoncer des dates. Il va y avoir des trucs cools. Pour le moment, la seule dont je peux te parler est le 24 Mai 2022, au Rock ‘n’ Eat à Lyon, en ouverture de NASHVILLE PUSSY.

2021 a été très riche en sorties d’albums. Quel serait ton album de l’année ?

Pat risque de m’insulter mais j’ai beaucoup aimé le dernier album de GRETA VAN FLEET, “THE BATTLE AT GARDEN’S GATE”. Ils m’ont transmis une réelle émotion que je n’avais jamais ressentie chez ce groupe.

Merci pour tes réponses et à bientôt au détour d’un concert !

Thomas Riquet

Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *