J’ai découvert Kataklysm par leur album précédent, Meditations, qui m’en a mis plein les yeux. Et ce n’est pas leur prestation aux Metal Days 2018 qui m’a fait dire le contraire ! Le groupe de death mélo américano-canadien nous livre avec Unconquered une petite pépite sonore que les fans vont adorer.

The Killshot nous montre que le groupe ne va pas tourner autour du pot : ils nous envoient de gros riffs dès l’introduction terminée. On retrouve le groupe à son meilleur niveau et la voix de Maurizio fait clairement du bien aux oreilles. De nouveau les rifs sont incisifs, la batterie est puissante, le chant vient agrémenter le tout. Une entrée en matière comme je les aime ! Cut me Down accélère le tempo avec une piste encore plus énergique que la précédente, les guitares proposant une mélodie entêtante. C’est brutal, technique et mélodique, du pur Kataklysm en fait… Changement de tempo avec Underneath The Scars, qui reste toujours aussi violent et jouissif dans les oreilles, tout comme Focused To Destroy You. Deux pistes entraînantes, qui ne manqueront pas de déchaîner les passions dès que les concerts pourront reprendre. On passe ensuite à l’une de mes pistes préférées, The Way Back Home, dont la mélodie m’a vraiment parlé, m’emportant sur les terres de combat décrites par le groupe.

Stitches qui vient ensuite nous en mets plein les oreilles, avec un enchaînement sans transition avec la piste précédente. De nouveau la mélodie de guitare, renforcée par le reste des instruments et le chant nous emmène dans l’univers du groupe. Defiant et Icarus Falling ne viennent pas dépareiller au sein de l’album, proposant pour le premier une batterie rapide et surpuissante, tandis que le second de ces morceaux se fait plus doux et aérien sur les refrains. L’album se conclue sur When It’s Over, plus doux mais tout aussi massif et puissant que le reste de l’album.

Très clairement avec Unconquered Kataklysm confirme tout le bien que je pense d’eux. Ce groupe est un petit bijou et tous les amateurs de death melo se doivent de les écouter !

Thomas Riquet

Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *