Accueil / Reports / Concerts / Badflower + Broken Hands – La Maroquinerie – 5/04/2019
Bannière Institut de la Musique

Badflower + Broken Hands – La Maroquinerie – 5/04/2019

Le week-end commence en musique à La Maroquinerie avec une soirée rock sous le contrôle de Gérard Drouot Productions !

Première partie, Broken Hands entre en piste sous une lumière bleutée, ça commence d’entrée de jeu sur un rock plein d’énergie, ils ne sont pas là pour rien et défendent chaque titre avec la même puissance. Le frontman va de gauche à droite, de guitariste vers bassiste. Il y à également sur scène un 2eme guitariste ainsi qu’un batteur. Ces anglais de Canterbury suivent la tournée européenne de Badflower et présentent leurs 2 derniers single Split In two et Friends House.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après un court set de 30 min et quelques changements de câbles, c’est au tour des tant attendus Badflower, 4 Californiens composés du lead vocal/guitariste Josh Katz, Joey Morrow à la guitare, Alex Espiritu à la basse et enfin Anthony Sonetti à la batterie. Soirée sur le thème du rock alternatif, nous allons découvrir leur dernier album Ok, I’m Sick.

Le public est agité, ça balance de tous les côtés sur le titre We’re in Love, riffs saturés de guitare avec une bonne basse bien groovy, ça envoie du lourd sur ce milieu de set ! Quant au guitariste depuis le début on ne le retient plus, une vrai pile électrique ! Les fans, les vrais sont là et tombe vite sous le charme de ce blondinet au sourire ravageur !  Le show se poursuit sur les titres phares comme Ghots et Animal que le public reprend en coeur “I love you, I need you, I want you…”.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au bout d’une heure de show, d’un coup la guitare de Josh claque sur le sol de La Maroquinerie au rythme du dernier tempo de batterie et tous partent, le rideau tombe sur cette fin de set !

 

Eldricht Tales

A propos de Elodie Roy

La photo est venue par la passion des concerts et un job d'été dans un laboratoire argentique. J'ai vite su que j'aimerais me balader dans les concerts avec mon reflex et combiner ces deux passions. La lumière des projecteurs, les jeux de scène sont hypnotisants, alors je décide de suivre quelques groupes de rock émergeant en live. Au fil du temps et surtout en 2018, je commence à prendre au sérieux cette passion et à y consacrer beaucoup de temps. C'est en décembre, pendant un showcase que je croise la route d'un des membres d'Emaginarock et que tout commence !

Lisez aussi

The Death South- Le Trianon – 11/04/2019

Matthew Logan Vasquez – Le Trianon – 11/04/2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *