Accueil / Reports / Concerts / Marduk + Archgoat + Valkyrja + Attic + Stortregn – La Machine du Moulin Rouge – 4/12/2018
Bannière Institut de la Musique

Marduk + Archgoat + Valkyrja + Attic + Stortregn – La Machine du Moulin Rouge – 4/12/2018

Le 4 décembre avait lieu le concert de Marduk à La Machine du Moulin Rouge, organisé par Garmonbozia, dans le froid début de l’hiver parisien.

Les premiers à monter sur scène sont Stortregn, un groupe de black death suisse. Malgré le peu de monde présent au départ (il faut dire que la soirée débute à 18h15), Stortregn est bonne introduction au concert. Le groupe sait mettre l’ambiance et les quelques dizaines de personnes présentes dans la fosse n’hésitent pas à lever le poing en rythme. J’ai donc bien aimé ce groupe très mélodique aux accents death.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Suit Attic, ovni inclassable de la soirée (ovni tout court d’ailleurs). J’aurais donc dû apprécier, mais pour une raison que je ne m’explique pas, je n’accroche pas. Peut-être parce que ce groupe semble bien éloigné de l’ambiance du concert, avec ce chant clair si particulier aux accents lyriques. La virtuosité vocale du chanteur est bluffante, sa technique impeccable lui permettant de jouer entre voix aiguë et voix grave avec une facilité déconcertante. Mais l’ensemble n’est pas assez agressif pour que je rentre pleinement dans leur délire, et détonne avec le reste de la soirée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Valkyrja, groupe de black metal suédois, entre alors en scène devant un public déjà bien échauffé. L’ensemble est plutôt sympathique mais assez répétitif, j’ai un peu l’impression d’entendre toujours la même chanson, ou alors un unique morceau qui n’en finit pas. Après quelques pintes dans le sang ça passe, mais j’en garde relativement peu de souvenirs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le groupe de Black metal finlandais Archgoat poursuit la soirée. J’ai particulièrement bien aimé ce groupe, dont la lenteur du tempo flirte avec le doom. La voix gutturale et grave du chanteur nous entraîne immédiatement dans son univers, aidé par des lumières sépulcrales qui viennent ajouter à leur ambiance. D’ailleurs le set passe presque trop vite au vu de l’immersion que demande leur musique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mais le clou de la soirée reste Marduk, groupe mythique de métal suédois qui ne m’a pas déçue du tout. Je connaissais quelques chansons du groupe depuis mon adolescence, et ce concert m’a permis de les redécouvrir. Le groupe propose un black métal classique, mais de très bonne facture. Les morceaux sont puissants, le chanteur se donne face au public. L’ambiance est bonne, surtout dans la fosse, où les fans dodelinent de la tête et lèvent du poing en rythme. Ça pogote pas mal et je me retrouve une ou deux fois projetée contre les premiers rangs tandis que le reste des spectateurs se laisse porter par la musique. J’en ressors conquise.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Photographie : Deuskin Photography

Eldricht Tales

A propos de NokomisM

Lisez aussi

Entretien avec Justine, Mattjö et Pierrick, chanteurs du groupe SKÁLD

SKÁLD c’est un projet musical à part : musique folk des temps anciens des vikings, …

Carolus Rex – Sabaton

Six ans après la sortie de son album éponyme et à l’occasion des 300 ans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *