Hiver – Le Demi-Monde T1 – Rod Rees

Demi-Monde 1Le Demi-Monde est la simulation informatique la plus avancée jamais conçue. Créé pour entraîner les soldats à la guérilla urbaine, ce monde virtuel est volontairement bloqué dans une guerre civile permanente. Ses trente millions d’habitants numériques sont gouvernés par les avatars des plus cruels tyrans de l’Histoire : Heydrich, l’architecte de l’Holocauste ; Beria, le bourreau de Staline ; Torquemada, l’Inquisiteur sans pitié ; Robespierre, le visage de la Terreur…
Mais quelque chose s’est détraqué à l’intérieur même du Demi-Monde, et la fille du Président des États-Unis y est restée coincée. Il incombe à l’agent Ella Thomas d’aller la récupérer, mais, une fois sur place, la jeune femme se rend compte que les règles du jeu sont faussées…
Le monde réel pourrait bien courir un danger que nul n’a encore osé imaginer !

Ce premier tome, Hiver, pose le décor d’une atmosphère pesante. Ella Thomas, notre héroïne, va découvrir un monde très angoissant où la chance d’y survivre est mince. Dès le début de son entrée dans le Demi-Monde, elle va comprendre qu’il va falloir être très rusée pour s’en sortir. Heureusement, elle possède le NI (une substance qui lui donne toutes les informations enregistrées à propos du Demi-Monde), et elle rencontre Vanka, un médium assermenté aux multiples talents.

Autant l’univers du Demi-Monde est très complet, autant il est difficile de s’y immerger complètement, le temps d’intégrer toutes les données. De plus, il faut attendre environ 130 pages avant qu’Ella ne devienne une dupe (habitante du Demi-Monde). Le Demi-Monde est une lecture complexe avec ses qualités, mais aussi ses défauts. C’est un récit imparfait, en accord avec son environnement, noir et froid. Riche en rebondissements, en actions et en personnages, il y a de tout pour en faire un bon roman. Cependant, certains événements ressemblent plus à du remplissage qu’à une recherche approfondie (on ne peut parfois vraiment plus parler de hasard) et manquent parfois de cohérence rendant la lecture automatique avec des événements qui ne sont pas surprenants.

Rappelons que le Demi-Monde est un jeu virtuel conçu pour entraîner des soldats aux guerres asymétriques. Il est donc normal que les dupes agissent comme n’importe quel personnage dans n’importe quel jeu vidéo et sont par conséquent sauvés des situations bien souvent in-extremis. Et c’est dommage. Il manque cette touche de réalisme, dans laquelle certains personnages importants auraient pu être sacrifiés pour rendre le récit plus vrai que nature.

Quant aux personnages, ils sont très diversifiés. Caricaturés, il y a de fortes probabilités qu’ils s’affirmeront de plus en plus dans la suite de l’histoire. On peut supposer que des algorithmes informatiques en ont volontairement fait des caricatures extrêmes. Après tout, ce sont majoritairement (exceptées Ella Thomas et Norma Williams) des personnages issus d’un jeu virtuel faits pour obéir au Quatrième Règne (la nation du Demi-Monde). Le bénéfice du doute est donc permis.

Alors que la couverture laissait présager un univers steampunk, c’est l’aspect cyberpunk qui ressort le plus dans la description du Demi-Monde. Poser un décor cohérent avec ses propres règles est le point fort de Rod Rees, rendant son récit très original. Bien qu’imparfaite, Le Demi-Monde tome 1 : Hiver reste tout de même une bonne science-fiction dystopique.

En bref, Hiver est un premier tome du Demi-Monde avec ses défauts mais néanmoins prometteur. Malgré une fin prévisible, on a tout de même envie de connaître la suite de cette saga, faite en quatre tomes, en espérant que les imperfections de ce premier ne soient pas trop présentes dans les prochains (Automne, le tome 4 sera publié le 6 mai 2015 dans la collection Nouveaux Millénaires de J’ai lu).

Hiver

Demi-Monde T1

Rod Rees

Nouveaux Millénaires

J’ai Lu

21,00 €

Chronique du Tome 1 par Thomas Riquet : http://www.emaginarock.fr/hiver-le-demi-monde-t1-rod-rees/

Chronique tu Tome 2 par Alaric : http://www.emaginarock.fr/printemps-demi-monde-tome-2-rod-rees/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *