Elian Blackmor-carine m
© Sébatien Farrauto
https://www.facebook.com/SebastienFarrautoPhotographie.

L’artiste du mois devient pour cette fois les artistes du mois… car Elian et Carine travaillent en duo sur la construction d’un univers commun, peuplé de créatures fantastiques, fantomatiques que seul un aventurier a pu voir, apercevoir et conter.
Qui ? Mais Black’Mor bien entendu !
Vous êtes perdus ?

Commençons par un petit tour d’horizon…
Carine et Elian ont tous deux dessiné depuis l’enfance. Ce qu’ils appellent un parcours classique est un passage obligatoire par une formation un rien policée en graphisme professionnel. Pendant que Carine suivait les cours de lycée avec une spécialisation beaux-arts/arts appliqués, Elian s’orientait vers un BT Arts Appliqués créé pour la verrerie et la cristallerie, soit des corps de métiers dédiés aux grandes maisons comme Baccarat. C’est lors de cette formation qu’il a acquis le goût et la maîtrise des jeux d’ombre et de lumière. Chacun a ensuite opté pour un BTS Graphisme et c’est là qu’ils se sont rencontrés. Approche multi disciplinaire, ils touchent à tout : graphisme, stylisme, design, architecture… Des stages leur permettent d’aborder concrètement des milieux comme la publicité ou l’édition jeunesse. Le BTS en poche, Carine poursuit sa formation aux Arts Décoratifs de Strasbourg mais Elian se lance à la conquête du marché du travail. Une agence de communication est son premier employeur. Lorsque Carine termine sa formation, elle explore le free-lance et s’y tient. Elian décide de la suivre et ensemble, ils créent des campagnes pour M&M’s, Mars, Adidas…

sur la piste... 1

En 2005, parallèlement à leurs contrats avec des agences de pub qui font régulièrement appel à eux, ils se lancent dans l’édition de leurs propres ouvrages. Première série : Sur La Piste des Dragons Oubliés, tomes 1, 2 et 3 initialement parus chez Au Bord des Continents puis réédités en un seul ouvrage comme le volume 1 des Black’Mor Chronicles par Glénat.

Elian-Black-Mor-Sur-la-piste-des-dragons-oublies-3
Idée originale, ces premiers livres sont présentés comme étant de la plume d’un aventurier explorateur, Elian Black’Mor, nom de plume d’Elian donc et personnage fictif qui conterait ses observations dans un monde voguant entre mystérieux et réalité du XIXe siècle. Pour donner pleinement corps à cet univers, les livres sont intitulés « carnets » et regorgent de ce que l’on s’attend à trouver dans le carnet de notes d’un Indiana Jones de l’étrange. Suivant la conception orchestrée par Elian et Carine, on découvre de fausses photographies noir et blanc de créatures ailées dans la brume, des gribouillages, des notes éparses grattées à la plume, des croquis au fusain ou à l’encre, des cartes et des paysages aquarellés, des coupures fictives de presse, de fausses affiches de spectacles de dragons en cage ou enchaînés et des pages couleurs montrant chaque espèce de dragon rencontrée.

1

3b

9782911684579_2

Subtil mélange de techniques d’illustration, les carnets de ces Chronicles 1 regorgent d’une atmosphère très victorienne où Black’Mor croise les créatures tant convoitées mais aussi des guides à l’allure inquiétante. Difficile de déterminer qui d’Elian ou de Carine a tracé ces images tant leur duo fonctionne bien. Entre plume, crayon, fusain, encre, huile, aquarelle et une touche d’informatique, Elian et Carine donnent vie à un onirisme qui leur est propre.

article_apparitionMetro

affiche_dragonsDegeneres

4e77b58423451e9c34050504f0d4e19d

Ce qui plaît, c’est à la fois un univers graphique très complet, qui fourmille de détails et le sentiment de se retrouver en terrain familier mais différent. Les croquis à la plume ou au crayon sont très minutieux, vivants et éloquents. Les illustrations couleurs, souvent grand format comparées aux esquisses et croquis, appellent moins l’aspect scientifique de la recherche sur les dragons que l’idée d’une approche des légendes, avec une poésie dans le traitement des images. Les dragons sont différenciés suivant les endroits du monde dans lesquels ils vivent ou se cachent, suivant leur nature plus ou moins belliqueuse, leurs dimensions. C’est leur cadre de vie qui les façonne. Mais tous sont dessinés avec fluidité, mis en valeur par un travail sur l’intensité des teintes de leurs écailles, de leur corps, de leurs yeux, souvent cernés par l’obscurité, des crépuscules, ces instants du cycle naturel du temps qui leur sont propices.

les-maudits-couv

En 2011, un nouvel ouvrage est sorti chez Glénat, le Black’Mor Chronicles, volume 2, nommé Les Maudits. Moins fantasy, plus fantastique et même fantomatique, on y retrouve Lord Black’Mor qui, ayant terminé sa quête des dragons, a regagné Londres. Là, il croise dans le brouillard du Parc des Chimères toutes les créatures qui peuplent d’autres légendes : la mort visiteuse, des hydres, des titans, les enfants de Pan, des vampires, des loups-garous, des chimères, des revenants… Le procédé de création est le même que sur la série Dragons Oubliés mais les sujets observés par l’aventurier sont plus sombres, dangereux et promesses de desseins inavouables.

Le-Fog-Londonien

En 2012, le couple créateur se lance dans une nouvelle approche avec L’Epouvantable Encyclopédie des Fantômes. Le texte prend plus d’espace et d’importance car c’est leur rencontre et leur amitié avec l’auteur Pierre Dubois, conteur merveilleux d’histoires de fantômes, qui a donné vie à cet opus. Il semble que les personnages maîtres de l’art de Carine trouvent un environnement plus propice : sous des airs qui rappellent l’imaginaire de Tim Burton, les grandes familles de fantômes invitent le lecteur à visiter leur monde.

P04-700x250

tumblr_me859gci1Z1r4qylio1_400

Ce qui plaît dans l’univers graphique de Carine-M et Elian Black’Mor, c’est une originalité évidente qui joue avec les lieux communs de l’imaginaire et s’expose dans une conception graphique et une mise en page peu communes.

Avec le succès de leur encyclopédie, Carine-M et Elian Black’Mor ont également eu droit à une exposition-vente à la galerie parisienne Artludik, bien connue pour soutenir les artistes du fantastique.

87e16b7a03830bf765343d2e0f62abad

 

extrait3

 

Merci aux sites fantasy-gate.fr, à l’émission Galeria Ludica sur Radio-01 et au site de Carine-M et Elian Black’Mor :

http://www.elian-black-mor.com/

Logo-head-5