Home / Jeux / Dragons – Le Jeu de Rôle – 1. Aventuriers. – Agate

Dragons – Le Jeu de Rôle – 1. Aventuriers. – Agate

Si vous êtes un tant soi peu familiers avec les papiers que j’écris ici, vous devez sans doute savoir à quel point D&D est pour moi LE JdR devant tous les autres. Oui, je sais, je suis un vieux con et je l’assume, et c’est comme ça. :). Difficile à expliquer vraiment pourquoi, parce que D&D n’est pas « parfait », tout ça, il est rigide et « ultra stéréotypé », si on en croit certains.

Peu importe, c’est – et restera, mon jeu de chevet.

Alors vous imaginez à quel point j’ai été titillé lorsque Agate a annoncé Dragons, « sa » version de l’Ancêtre, basé sur le SRD mis à disposition par WotC. Plagiat ? Une honte ? C’est quoi ce bordel ? Voilà les premières pensées qui me sont venues à l’esprit.

Parce qu’on ne touche pas à D&D

Cependant, comme je suis devenu, avec l’âge, un peu plus raisonné, je me refuse maintenant à porter des jugements à l’emporte-pièce et attends d’avoir de quoi être factuel.

On m’a gentiment proposé un SP d’Aventuriers (merci Vincent !) que j’ai accepté avec plaisir. Quand j’ai récupéré le colis auprès de mon facteur, j’ai tout de suite été étonné par le poids. Bien plus lourd que le Player de chez Black Book Éditions !

Oui, et une fois le livre dans les mains, on comprend pourquoi ! Grand format, 400 pages, un papier glacé magnifique. Forcément, ça en impose.

Et cela peut paraître d’autant étonnant parce que :

1/ le SRD oblige à certaines limitations dans ce qui est utilisé.

2/ le livre ne couvre pas tous les aspects du jeu. En effet, la gamme complète se déclinera en 4 volumes : Aventuriers, Arcane, Bestiaire et Univers. alors même si le Bestiaire est séparé dans le triptyque de WotC/BBE, ça fait quand même beaucoup de pages en plus.

Remplissage, foutage de gueule ou grande inspiration ?

Agate l’a dit et écrit. Ils veulent réinventer le grand classique, pas se contenter de l’adapter. Et je dois bien avouer qu’à la lecture, ils n’ont pas menti.

C’est beau. C’est lisible. C’est propre. La mise en page est nickel. Les illustrations, qu’elles soient couleur, noir et blanc, pleines pages ou autre, sont : Wow !

C’est du grand art !

Les quelques 400 pages que comportent l’ouvrage sont divisées en trois parties distinctes : personnage, vie quotidienne et règles à proprement dites. Et tout est bien écrit. C’est propre, fluide, didactique, intelligemment organisé au sein des différentes parties. Là ou le PH fait un peu « dictionnaire », Aventuriers fait au contraire très « rédigé », ce qui rend l’assimilation des informations d’autant plus faciles. En effet, souvent, dans le PH, il faut revenir, rechercher, relire pour bien saisir. Ici, c’est beaucoup plus agréable.

NdR : Alors attention, hein, cela ne retire rien à la qualité de la VF du triptyque de l’Ancêtre chez BBE, c’est juste  que les hommes en noir ont été obligés de se conformer aux ouvrages VO tels que conçus. Ici, la marge de liberté est bien plus grande car il n’y a pas, dans cette version, que la traduction du SRD, mais également une partie création.

Quand je vous dit que les illustrations sont aux petits oignons. Même celles des armes claquent !

Et cette partie créative, ben elle est carrément excellente. Agate a parfaitement réussi à mélanger SRD et création originale pour nous offrir un ensemble très cohérent, qui n’a rien à envier à son illustre grand frère par la qualité et la précision de la rédaction. Mention spéciale au système modulaire de Dragons qui est très intéressant

Et que dire de celles des armures ?

de part les différentes orientations qu’il propose et dont l’iconographie, très claire, permet facilement de repérer les divers éléments au cours de la lecture.

On se laisse donc très facilement embarquer dans la lecture de cet « Aventuriers ». Alors, bien évidemment, si on retrouve tous les incontournables du genre au fil des pages, il s’avère que la version d’Agate recèle plus d’une originalité qui apportent un plus indéniable à l’ensemble.

Conclusion ?

J’ai ouvert le livre avec le plus grand scepticisme, car je m’attendais à… je ne sais pas, pour être honnête, ce à quoi je m’attendais vraiment. Si. J’avais dans l’idée que j’allais lire une pale copie de DD5, qui serait forcément moins intéressante que l’original, et dont j’oublierai la lecture à peine cette dernière achevée.

Ben non. Dragons est une vraie et intéressante alternative à DD. La version de BBE a pour avantage d’être la « véritable » version française de l’Ancêtre. Mais le point de vue choisi par Agate n’en est pas moins intelligent et, en toute honnêteté, je trouve le livre bien plus agréable à lire et bien plus facile de prise en main que le vénérable Player. Il est évident qu’un nouveau venu dans l’univers du Jdr sera bien moins rebuté par Aventuriers que par le PH. Et c’est un pro DD5 rarement impartial sur le sujet qui vous dit ça. Alors ma parole vaut ce qu’elle vaut mais, en un mot comme en cent :

Une très belle réussite.

Je suis maintenant d’autant plus curieux de voir ce que referment les autres opus de la gamme, ainsi que de voir comment BBE s’en sera sorti avec son Héros et Dragons. La barre est bien haute, pour le coup…

Eldricht Tales

A propos de Philippe Pinon

Trublion de 47 balais, touche à tout, autodidacte, tête de cochon. Après plus de 20 ans à effectuer un travail décérébrant, change de voie. Scribouillard, « traductier de l'impossible », il devient même éditeur (OVNI) en 2015 où il édite, accompagné de son associée et conjointe, romans et JdR. Mais ce qui le définit le mieux, c'est quand même le terme de "Gros Connard" (au grand cœur, malgré tout, pour ceux qui prennent le temps de fouiller au delà des apparences).

Lisez aussi

Aventure en Felderen – Black Book Editions

Aventure en Felderen est un recueil de trois scénarios qui s’adresse à des personnages débutants …

Massacre en Felderen – Black Book Edition

Ce recueil de 3 scénarios est le premier supplément de la gamme Dragon Age, après …

Un commentaire

  1. Il n y a rien sur le système dans cet ouvrage? Du coup as tu pu le tester autour d une table?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *