We All Are Shadows – Sleeping Romance

Les italiens de Sleeping Romance sortent de l’ombre avec un tout nouvel album, We All Are Shadows, cinq ans après Alba. Et depuis ils ont changé de chanteuse, recrutant Lina Victoria, déjà entendue et vue sur scène avec Abhcan. Et cette nouvelle alchimie fonctionne de manière étonnamment brillante !

Dès l’intro avec OSAM – of shadows and men, une sorte de mantra, de prière, qui nous plonge dans l’univers du groupe on est intrigué. Puis les preliers riffs de SAM – smoke and mirrors arrivent et l’on se prend au jeu. Les guitares sont accrocheuses, la batterie bien présente et la voix de Lina vient de poser sur des mélodies bien construites. Le refrain, avec ses belles envolées notamment, marche terriblement bien à l’oreille. Tout au long des quarante minutes de cet album l’auditeur va se prendre au jeu des mélodies modernes, entraînantes, du groupe.

 

Parmi les chansons qui m’ont le plus parlé on peut citer GS – ghost shadows avec son refrain planant, ou encore le très entraînant ROL – ressemblance of light. Ces deux pistes représentent parfaitement la musique de Sleeping Romance mais ne sont pas les seules à être vraiment séduisantes. Ma préférée est WAAS – we all are shadows qui condense pour moi toute la musique du groupe. A la fois mélodique, inventive, rythmée et bien chanté ce morceau séduit dès la première écoute.

 

Je découvre Sleeping Romance avec cet album et je dois dire qu’il y a de quoi être sous le charme. Lina propose quelque chose de totalement différent d’Abhcan, et les autres musiciens viennent ajouter une fraicheur dans les compositions vraiment intéressante. We All Are Shadows risque fort bien de provoquer la mise en lumière de ce groupe et cela de manière totalement méritée.

One thought on “We All Are Shadows – Sleeping Romance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *