Les + :

  • de bonnes idées dans la mise en scène des zombies
  • deux soeurs vraiment marrantes !

Les – :

  • des effets catastrophiques !
  • un ton stupide
  • un héros insipide
  • une fin bâclée

Quatre ans après les événements de Busan, il ne reste que des zombies dans la péninsule. Un groupe de soldats forcés d’y retourner découvrent que des survivants non contaminés se sont regroupés dans une bande bien plus dangereuse que les zombies…

Suite du film Un dernier train pour BusanPeninsula est aussi peu réussi que le premier était très bon !

Le point central ce sont les effets spéciaux complètement bâclés avec des fonds verts visibles partout et des intégrations de personnages dans les faux décors pas du tout maîtrisées. C’est définitivement moche et du coup, on n’y croit pas du tout alors que 250 artistes ont travaillé sur les FX !

Une fois passé cet élément flagrant, viennent s’ajouter un ton faussement comique complètement stupide avec des combats entre prisonniers et zombies qui n’ont rien d’intéressant et des personnages caricaturaux d’une bêtise sans nom ! Le héros n’a aucun charisme et est tellement fort qu’on ne craint jamais pour sa vie. Seules les deux sœurs et leur grand-père donnent une bouffée d’air au film. Pourquoi ne pas les avoir choisis comme protagonistes ? Cela aurait été d’abord beaucoup plus cohérent d’un point de vue scénaristique, mais surtout plus attractif pour les spectateurs.

Comment un même réalisateur peut-il déglinguer son univers ainsi ?? En tout cas, rien à voir avec Busan qui présentait les zombies sous un autre angle et surtout, proposait des séquences d’attaques jusqu’alors jamais vues. On pourra cependant souligner la qualité de la mise en scène de certaines attaques : on pense notamment aux bonnes idées de “cachettes”  avec des zombies qui se trouvent là on ne les attend pas. Mais au final, cela ne fait pas tout ! A la limite, si le film avait été un minimum divertissant, tous ces défauts auraient pu être mis de côté…

CONCLUSION

Passez vite votre chemin pour ce film pourtant présenté à Cannes l’année dernière ! C’est mal réalisé, mal joué avec des effets catastrophiques et une intrigue des plus barbantes. Vraiment surprenant quand on connaît la qualité des projets audiovisuels coréens. Regardez plutôt Kingdom

Arwen

Arwen

Je m’appelle Marie et j’ai 29 ans. J’ai fait des études de cinéma pour devenir scénariste. J’ai travaillé entre autre pour des chaînes jeunesse et des productions de dessins animés. Egalement auteur jeunesse, j'ai publié 4 livres à ce jour. Je suis une passionnée de littérature et de cinéma bien sûr! Tout ce qui touche au fantastique (et à ses cousines Fantasy et Féerie) me parle tout particulièrement. Je développe actuellement mon premier roman pour la jeunesse!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.