Les Bras de Morphée – Yann Bécu

L’imaginaire francophone a encore des choses épatantes à nous dire, et ce n’est pas Yann Bécu, avec Les Bras de Morphée, qui me fera dire le contraire ! Roman surprenant, bien rythmé, drôle, cette nouveauté de chez L’Homme Sans Nom devrait remporter rapidement tous les suffrages du public !

Après avoir eu la possibilité de discuter avec Yann Bécu au moment du Salon Fantastique 2018, il semblait évident que son roman Les Bras de Morphée saurait me plaire. Rien que le pitch en lui-même est très vendeur : l’Humanité a été contaminée par un virus et dors l’essentiel de son temps. Comment la société va-t-elle évoluer ? La réponse dans ce roman justement !

La couverture de ce roman est vraiment réussie car elle parvient à mettre en avant les différents aspects du roman et je dois dire qu’elle a contribué à rendre le livre séduisant, donc c’est un bon choix… La quatrième de couverture nous en dis plus sur le contenu de ces pages :

En amour, à l’école, au travail, la routine a forcément l’allure d’un sprint : faire vite, faire court, ne pas trop ramener sa fraise… Trois lois sacrées que Pascal Frimousse profane au quotidien.
Professeur de français désœuvré, il a dû se recycler. Avec 12 heures de veille, il est une perle rare. Toujours fauché, souvent libre… Tuer le temps, c’est son nouveau gagne-pain. Allongez 100 écus, glissez-lui le nom de votre ennemi, il se charge du reste : Frimousse est troll professionnel. Un des meilleurs.

Yann Bécu parvient à nous proposer dans ce roman de découvrir une société française totalement bouleversée par un évènement majeur : un virus, ou quelque chose d’approchant, inverse les rythmes biologiques : la majorité de la population dort quinze à vingt heures par jour. Mais dès lors comment peut se gérer la société alors que nous même réduisons de manière trop drastiques nos heures de sommeil au profit de la productivité ? Eh bien Yann Bécu répond à cette question dans son roman. Mêlant intelligemment aventure, thriller, science-fiction, satyre sociale et humour, il parvient au fil des pages à nous faire réellement réfléchir sur la notion de sommeil. Très clairement lire ce livre avant de dormir est compliqué car à voir des gens dormir de partout eh bien la lecture est difficile. Néanmoins l’aventure de Frimousse et l’humour que l’auteur parvient à distiller tout au long des pages permet se s’attacher à la lecture. Le scénario propose pour sa part est assez drôle puisque Frimousse est un troll : en se faisant payer il va pourrir la vie des gens qui dorment plus que lui. L’idée de départ est vraiment excellente en tous cas et l’auteur la pousse le plus loin possible, développant au fil des pages une histoire aux limites de l’espionnage et du thriller.

Très clairement l’idée de départ et le scénario global sont les premiers points forts du roman, mais il ne faut pas oublier le style ! Et justement Yann Bécu nous propose un style particulièrement prenant, immersif, où sa plume acérée vient nous décrire l’action tout en nous faisant sourire. C’est très clairement l’un des points qui nous fait continuer le roman, tant on prend plaisir à parcourir les pages.

Avec ce premier roman Yann Bécu nous démontre par A+B que l’imaginaire français a encore de très belles choses à délivrer aux lecteurs, et que l’Homme Sans Nom, même si ils publient moins ces derniers mois n’en est pas mort pour autant ! En tous cas je suis vraiment curieux de voir ce que cet auteur va bien pouvoir nous proposer prochainement comme point de départ loufoque dont il fera un excellent roman !

Les Bras de Morphée
Yann Bécu
L’Homme Sans Nom
2019

2 thoughts on “Les Bras de Morphée – Yann Bécu

  1. En pleine lecture du roman et pour le moment c’est clairement un coup de coeur! La rencontre avec Yann Bécu à Livre Paris n’a fait que conforté le souhait de lire ce livre en observant la couverture et la quatrième

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *