Le Poignard et la Hache – La Voix de l’Empereur T2 – Nabil Ouali

la voix de lempereur 2J’avais déjà fortement apprécié le premier tome de la trilogie de fantasy de Nabil Ouali, La Voix de l’Empereur, et c’est avec grand plaisir que je me suis penché sur ce second opus. Je trouvais, à l’époque, que Le Corbeau et la Torche était un excellent premier tome mais j’attendais encore plus du second de la part de cet auteur car j’avais la sensation qu’il pouvait donner encore plus au lecteur. Y est-il parvenu ? La réponse tout de suite…

La couverture est dans la veine du premier, mais en prenant des teintes plus grises, qu’à titre très personnel je préfère. Sobre, élégante, du très beau travail, tout comme la maquette intérieure, très réussie. La quatrième nous remets un peu les idées e place avant d’attaquer la lecture, ce qui n’est pas forcément un mal au vu du temps écoulé entre les deux tomes.

L’empereur Elin rencontre une jeune guerrière au passé mystérieux, qui s’apprête à bouleverser brutalement l’échiquier de la cour déjà secoué par les manœuvres menées par les courtisanes dans l’ombre du pouvoir. Ma’Zhir quant à lui cherche un moyen de libérer les morts pour les faire déferler sur l’Empire et mettre fin aux pratiques du clergé. Alors que chaque royaume se prépare à la guerre, les choix de quelques mortels suffiront-ils à sauver l’Empire d’une ruine imminente ?

Une fois de plus Nabil Ouali parvient à nous entraîner tout de go dans son histoire. Petit à petit il replace ses éléments et le lecteur reprend vite le fil de l’ensemble de la trame grâce à des rappels fort bien placés. Les personnages continuent à nous étonner, et finalement on est rapidement immergés dans l’histoire. Comme je le disais plus tôt j’attendais Nabil un peu au tournant sur ce roman car il n’est pas évident de parvenir à atteindre un encore meilleur niveau sur un second tome. D’autant plus que l’exercice de la trilogie n’est jamais simple, loin s’en faut. Mais cette fois je peux dire « Chapeau l’artiste ! » car la difficulté est gérée à merveille. Les personnages sont toujours aussi prenants, l’histoire se déroule sans aucune anicroche et de fil en aiguille l’auteur nous emmène où il le souhaite.

Stylistiquement il parvient toujours autant à nous surprendre par sa maturité. Encore meilleur de ce point de vue que le précédent je dois dire que j’ai été séduit par cet ensemble particulièrement réussi.

Nabil Ouali réussi son pari en proposant un second opus encore meilleur que le premier qui pourtant avait tout de la révélation de l’année. Il ne nous reste plus qu’à espérer que son troisième tome parvienne à nous surprendre encore plus et là le lecteur que je suis assisterait avec grand plaisir à la confirmation d’un des plus grands talents fantasy émergent de ces dernières années.

Le Poignard et la Hache
La Voix de l’Empereur T2
Nabil Ouali
Mnémos
21 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *