Le palmarès des Imaginales 2013 est annoncé !

Alors que le rendez-vous incontournable de la Fantasy en France que sont les Imaginales d’Epinal se rapproche, le palmarès de cette année est dorénavant connu :

Catégorie Roman francophone : Gabriel KATZ, Le Puits des mémoires (Scrinéo)

katzlespuitsdesmemoiresT1 katzlespuitsdesmemoiresT2 katzlespuitsdesmemoiresT3

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégorie Roman étranger : Brandon SANDERSON, L’Alliage de la justice (Orbit)

sandersonlalliagedelajustice 

 

 

 

 

 

 

 

Catégorie Jeunesse : Patrick NESS, Quelques minutes après minuit (Gallimard)

nessquelquesminutesapresminuit 

 

 

 

 

 

 

 

Catégorie Nouvelle : Sylvie MILLER et Philippe WARD, Un privé sur le Nil, recueil (Critic)

millerwardunprivesurlenil

 

 

 

 

 

 

 

Catégorie Illustration : Amandine LABARRE, pour la couverture de “Porcelaine” d’Estelle FAYE (Les Moutons électriques)

 labarrefayeporcelaine

 

 

 

 

 

 

 

Catégorie BD : Wilfried LUPANO & Jean-Baptiste ANDREAE, Les Aventuriers du temps perdu (Vents d’Ouest)

lupanoandreaelesaventuriersdutempsperdu

 

 

 

 

 

 

 

Prix spécial du Jury : Editions “Aux forges de Vulcain”, pour la 1ère traduction en français des romans de William MORRIS : Le Lac aux îles enchantées, La Route vers l’amour (Le Puits au bout du monde, 1)

morrislelacauxilesenchantées morrislepuitsauboutdumondeT1

 

 

 

 

 

 

 

Bien entendu, nous félicitons chaleureusement tous les lauréats et nous en retrouverons certains lors de la douzième édition du Festival des Imaginales qui commencera le 23 mai prochain dans la Cité des Images…

Chris

Chris

Chris a toujours apprécié les littératures de l’imaginaire, mais il lit également d’autres genres pour son plus grand plaisir. Il préfère le terme de critique à celui de chronique qui lui semble toujours trop consensuel. Non qu’il dise systématiquement du mal des auteurs, mais quand il tient une bonne daube ou une resucée maladroite alors il laisse la plume glisser dans de bien sombres humeurs. Comme tout lecteur passionné – ça lui arrive parfois – il n’aime rien tant que de devenir festivalier et d’aller à la rencontre des auteurs. Chris participe de temps à autre à des appels à texte et s’intéresse depuis peu à la photographie, histoire d’apprendre à cerner l’essentiel d’une situation comme d’un lieu. Enfin, il aime plus que tout le transgenre et espère avec une certaine impatience pouvoir être à l’origine de la découverte d’un auteur qui aurait l’audace d’écrire un roman policier avec des sorcières, des mutants et bien entendu quelques créatures extraterrestres aux mœurs exotiques, à défaut d’être douteuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.