Home / Livres / Fantasy / Renégats – David Gemmell

Renégats – David Gemmell

David Gemmell est l’un des auteurs phares de la fantasy anglo-saxonne avec de nombreuses sagas : Drenaï, Troie… Mais il peut aussi être un auteur de one-shots flamboyants comme nous le montre cette réédition de Renégats aux éditions Mnémos. Faisant évoluer la plupart du temps ses lecteurs dans des univers de fantasy très masculine, où les combats sont virils et la mort présente à tous les coins de rue, il parvient pourtant à émerveiller son public en instillant des valeurs chevaleresques au pire de ses personnages. Ce sera d’ailleurs le cas dans ce roman.

Bref petit récapitulatif de l’histoire avant d’entrer dans le vif du sujet :
« Il était une fois les Chevaliers de la Gabala, légendaires protecteurs des Neuf Duchés. Leurs coeurs étaient purs ; leurs armures brillaient d’un éclat incomparable. Ils étaient plus grands que des hommes, plus puissants que des princes. Pour combattre les forces des ténèbres, ils ont accepté de franchir un mystérieux portail. Ils ne sont jamais revenus.
Depuis, le meurtre et la magie noire ont envahi les Duchés. Les rumeurs courent : le Roi a été envoûté et son âme est morte. Et face au danger, le seul espoir est entre les mains d’une poignée de mercenaires, voleurs ou artisans, renégats sans attaches et sans foi ni loi… »

Un petit synopsis bien passionnant donc… Comme à son habitude David Gemmell fera tenir un rythme d’enfer au lecteur qui ne voudra plus lâcher le livre de peur de manquer un court passage d’action qui gâcherait la saveur épicée de ces pages. Exotique, l’auteur l’est à coup sûr et il est intéressant de noter un point : nul besoin de carte dans ses livres le lecteur étant parfaitement mis en situation par des descriptions qui loin de le faire tomber dans l’ennui lui évitent de se reporter sans cesse en début de tome (raison pour laquelle je ne regarde absolument jamais les cartes en début d’ouvrage…). Cela montre donc une maîtrise totale de l’auteur sur l’univers si particulier qu’il crée.

Mais avec David Gemmell, il faut voir au-delà de l’action débridée pour bien comprendre son œuvre. Cet auteur ne cherche pas simplement à divertir ses lecteurs, mais aussi à leur instiller à travers ses mots la grandeur de ses personnages, afin que chacun ressorte de ses livres en ayant changé.

D’inspiration clairement médiévale ce roman mêle intelligemment magie, combats, amour, et cela à un rythme effréné. Et même les pires criminels pourront finalement s’avérer d’une bravoure rare lorsque viendra le danger…

Seul bémol : la fin. Je la trouve un peu facile finalement et tout tombe, à mon sens, un peu en queue de poisson. Je n’en dirais pas plus pour ne pas vous révéler la fin de cette intrigue somme toute passionnante, mais sachez que cet auteur n’a peur de rien : pas même de faire mourir ses héros…

Cette réédition sans être nécessaire permet aux éditions Mnémos d’imposer dès le mois de septembre 2009 la différenciation entre deux collections aux objectifs très différents. Ainsi ce roman paraît dans la collection Icares, plus classique, tandis que Rien ne nous survivra inaugure la collection Dédales. Cela m’a toutefois permis de découvrir un ouvrage de David Gemmell que je n’avais jamais lu et que j’ai dévoré avec un plaisir certain.

Renégats
David Gemmell
Mnémos

21,50 €

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

Silo – Hugh Howey

L’édition dont je vais vous entretenir est parue au Livre de Poche, mais une fois …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *