Home / Reports / Concerts / Leaves’ Eyes + Mayan + Almanac – Le Petit Bain – 18/04/2018

Leaves’ Eyes + Mayan + Almanac – Le Petit Bain – 18/04/2018

Alors voilà, moi et les groupes avec des chanteuses je ne suis pas trop fan. Et puis on m’a dit des trucs sur la nouvelle formation de Leaves’Eyes, par exemples : « depuis qu’Elina a rejoint le groupe c’est plus pareil», « elle ne chante pas pareil », « j’aime pas sa voix », « c’était mieux avant » et blablabla… N’empêche elle est jolie et elle chante bien alors du coup, moi je suis contente de découvrir du Metal Sympho’ à multi-nationalités en live (Finlande, Allemagne, Norvège dans un si petit corps !).

Pour ouvrir les hostilités, je découvre le groupe Almanac, groupe de Power Metal Germanique. Ça envoie pas mal et le duo chanteur/chanteuse donne un p’tit truc vraiment cool. Il y a une bonne ambiance sur scène et dans la fosse. Même si je trouve que l’auditoire est un peu calme. A l’image d’une programmation musicale à multiples origines, je découvre Victor Smolski, le guitariste originaire de Biélorussie, David Readman, le chanteur britannique, et les musiciens germaniques, Jeanette Marchewka, la chanteuse lyrique, Marc Dzierzon, le batteur énervé et Tim Rashid, le bassiste du groupe avec qui j’ai joué à cache-cache tout le long du set (Dis le si tu ne veux pas que je te shoote, ça ira plus vite ! :p).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A l’origine, moi j’étais venu pour voir Mayan. J’avais vraiment kiffé l’album Antagonise, sorti en 2014. Roh l’autre, elle parle djeuns là ! Bah ouais, parce que figurez-vous que quand j’ai entendu cet album, j’étais jeune. Enfin dans ma tête j’veux dire. Les Mayan ne jouent jamais à Paris et je n’ai pas pu m’empêcher d’aller les voir, du coup. Je peux vous confirmer que 9 musiciens sur la scène du P’tit Bain, ça fait du monde mais ça tient ! Ça bouge tout le temps, ça chante, ça riffe et ça headbang dans tous les sens. A l’image des albums studio du combo allemand, je retrouve cette énergie en live et c’est une belle prestation à découvrir. Les compos sont généralement travaillées avec de nombreuses chanteurs et/ou chanteuses (la plupart du temps des membres du groupe et aussi des « guests »), à base de grawls, screams, chants lyriques… relevés par une partie instrumentale qui combine des éléments Heavy et Sympho’. Il n’en faut pas plus pour me convaincre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Revenons-en à Leaves’s Eyes du coup. Parce que c’est un peu eux les héros du jour. Après moults changements de line-up depuis 2003, de nouvelles compos, des tournées à n’en plus finir, voilà que le combo pose ses flights cases sur les planches parisiennes. Ca envoie pas mal du steak quand même ! Dans la digne lignée des groupes à chanteuses lyriques du style Epica, Nightwish, Within Temptation et bien d’autres, je dirais que je suis agréablement surprise des performances live de Leaves’Eyes et de Elina Siirala, leur nouvelle chanteuse finlandaise.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En bref résumé, c’était une belle programmation cohérente mais un peu trop rouge à mon goût. Mais sans les lights arc-en-ciel, il n’y aurait pas de challenge pour les photographes de concerts ! 😉

Oui bon, je suis désolée d’être aussi en retard sur la mise en ligne de mon live-report, mais j’ai aussi une vie à côté vous savez. Comment ça « c’est pas une excuse » ? Et puis d’abord, tu y étais toi au concert ?

A propos de Izzy

C’est l’histoire d’une fille qui n’a pas toute sa tête… Passionnée d’arts graphiques et de littérature fantastique, issue de diverses formations artistiques et amoureuse de la musique depuis belle lurette, elle cherche à faire partager ses passions à travers des productions de concerts. C’est ainsi qu’en 2012 elle crée une association de production de concerts indépendante sur la capitale, Extrême Factory. En parallèle, elle est chroniqueuse pour différents webzines musicaux et commence ainsi une carrière de schizophrène mélomane.

Lisez aussi

Shaârghot + Heartlay – Le Gibus Live – 05/05/2018

Comme annoncé nulle part (pas de running order, pas d’affiche une fois arrivée à la …

Funeral At Sea – Clegane

Clegane est un groupe de Doom francilien qui vient juste de sortir sa toute nouvelle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *