Home / Livres / Fantasy / Le Chant des épines – Le Royaume Rêvé T1 – Adrien Tomas

Le Chant des épines – Le Royaume Rêvé T1 – Adrien Tomas

C1Royaume-rêvéEh oui, on attaque déjà la rentrée littéraire sur Mythologica, avec le tout dernier roman d’un auteur qu’on aime beaucoup, Adrien Tomas. Ce jeune auteur avait su séduire le public avec La Geste du Sixième Royaume, puis La Maison des Mages, avant de passer sur un autre type d’univers, plus fantastique, avec Notre-Dame des loups. Chacun de ces titres avait retenu mon attention par la précision déconcertante de la plume de l’auteur, par sa capacité à créer une histoire à partir de rien et à vraiment nous emporter au cœur de celle-ci. J’étais donc tout spécialement impatient de jeter un œil à sa toute nouvelle production, et finalement il a emporté bien plus que mon œil dans son histoire…

La couverture est signée Alain Brion et est une franche réussite. Évoquant très clairement les combats que les protagonistes vont devoir affronter elle nous laisse la porte ouverte vers l’imaginaire de l’auteur et je dois avouer que c’est vraiment très plaisant. La quatrième de couverture a également su piquer ma curiosité à plus d’un titre…

Ils sont les héritiers des clans nordiques.
Ils rêvent d’unifier et de pacifier leurs terres.
Cet espoir se transformera-t-il en cauchemar ?

Voici la geste des jeunes héritiers des clans du Nord et de leurs compagnons. Voici la geste des princes otages, de celles et ceux qui ont pour projet d’unifier les marches du Gel pour en faire leur royaume rêvé, puissant, sûr et juste, gouverné avec sagesse.

Mais leur chemin vers cette quête sera semé d’embûches : le respect du peuple s’arrache dans le sang et les larmes, et la victoire sur leurs ennemis demandera de grands sacrifices. Lorsque le Nord, déjà affaibli par les querelles des Quatre Citadelles, devient la cible des mandragores, redoutables créatures issues des sombres enchantements des Elfes, le doute n’est plus permis : ils sont la dernière chance de survie des marches du Gel. Pour les combattre, les lames, le verbe et la magie seront leurs seules armes.

Ce Chant des Épines est un petit bijou de fantasy et je vais vous expliquer rapidement pourquoi. Le premier point qui en fait un des romans phares de la rentrée littéraire est que l’histoire proposée est franchement impressionnante à la fois de complexité mais aussi de profondeur. On reproche souvent à la fantasy de ne pas proposer d’histoire vraiment bien construite et poussant à réfléchir. Eh bien Adrien Tomas prend le contre-pied de cette idée reçue pour proposer un premier tome vraiment impressionnant. Dès le prologue on est immergé dans l’histoire, on se surprend à suivre ce vieux skalde vers son destin, avant de découvrir la trame de vie d’une myriade de personnages, d’un ensemble d’Épines. Dès les premières lignes l’auteur nous pose la situation de son action, nous invite au voyage en nous tendant la main et on le suit avec plaisir. Au-delà d’un prologue qui vient nous intriguer les premiers chapitres permettent de poser les personnages principaux de son intrigue et un peu à la manière d’un Georges R.R. Martin il va alterner les points de vue et faire avancer son histoire par ce biais, alternant les lieux pour ne pas créer d’habitude chez le lecteur, voire même le faire haleter de temps en temps… Justement le timing et la gestion qu’en a l’auteur est très intéressante car il parvient à nous faire attendre avec impatience le chapitre suivant, transformant son roman en page-turner.

Autre point fort dont j’ai commencé à parler : les personnages. Trop souvent on retrouve un protagoniste principal, quel que soit son sexe, qui se lance dans une grande quête. Mais ici point de grande quête pour notre héros, tout simplement parce que les héros sont ici presque légion et leur destin influera sur l’ensemble de leur monde à eux. Ce type d’enjeu rend finalement la lecture plus addictive et intéressante, d’autant plus lorsqu’elle est croisée avec de vraies qualités littéraires. Et s’il est une chose qu’Adrien Tomas maîtrise c’est bien sa plume. Chaque mot semble choisi pour transporter le lecteur, lui faire vivre une myriade d’aventures aux côtés de ses héros, de leur quotidien. Fait intéressant, même lorsque la scène n’est pas spécialement trépidante il parvient à maintenir l’intérêt par la fluidité de la lecture.

Le Chant des Épines entre donc dans le champ de ces romans dont on a pas envie de se passer, que l’on a envie de découvrir jusqu’à la dernière ligne, voire de lire le second opus en avance. Adrien Tomas arrive à nouveau à faire un sans-fautes et pour un jeune auteur un tel succès est vraiment plaisant à voir, et surtout mérité. Je ne lui souhaite finalement qu’une chose, après qu’il ait réussi à me séduire avec ce nouvel opus : qu’il rencontre de nouveau le succès et son public car sa plume le mérite…

Le Royaume Rêvé
Le Chant des Epines T1
Adrien Tomas

Mnémos
19 €

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

L’Histoire de Capcom – 1983/1993 : Les origines

Tout(e) trente(quarante)naire qui a à un moment quelconque de son enfance / adolescence / jeunesse …

L’équilibre de l’extinction – F.E.L.I.N.E.-Création – Arnauld Pontier

Ce deuxième volume de F.E.L.I.N.E. n’est pas une suite, mais bien un prequel au premier …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *