Home / Musique / Métal / Apex – Unleash The Archers

Apex – Unleash The Archers

Je suis assez fan d’Unleash The Archers depuis leur album précédent, Time Stands Still, et dans quelques jours sort leur nouvelle production, notamment à l’occasion des dix ans du groupe. Après cette espèce d’univers à la Mad Max mis en avant dans l’opus précédent qu’allons-nous trouver cette fois ? La réponse tout de suite !

Awakening débute l’écoute et en l’occurrence ne fait pas semblant. Un petit instru bien énergique et le cri saturé de Brittney nous mettent directement dans le jus sans la moindre transition. Pas de doute, c’est du Unleash et on le ressent dès les premières notes. Le refrain est entraînant et on s’imagine aisément chevauchant en pleine bataille l’arme à la main. Ce morceau, tout comme l’ensemble de ce que fais le groupe en fait, est taillé pour nous en mettre plein les oreilles et nous embarquer loin du métro-boulot-dodo. On ne s’arrête pas en si bon chemin avec Shadow Guide et The Matriarch, deux pistes taillées pour la scène, pour faire sauter le public dans la fosse jusqu’à épuisement. Du bon gros heavy des familles proposant une dimension épique ce n’est pas tous les matins que l’on tombe dessus ! Résonnent ensuite les riffs de Cleanse the Bloodline, fer de lance de ce nouvel album et tout bonnement la meilleure chanson de heavy que j’ai entendu depuis quelques mois. Un son profond, une histoire retracée à travers les paroles, une voix parfaite, tout est là pour le succès et je vous laisse vous faire une idée avec le clip ci-dessous. Le refrain est pour le coup proprement épique. The Coward’s Way nous faire sonner les oreilles à coup de gros riffs qui tâchent et l’album continue dans donc dans la lignée qui est la sienne depuis le début : l’excellence.

 

Et la seconde partie de cet Apex débute avec False Walls et Ten Thousand Against One. Deux morceau très heavy, bien composés et bien joués, parfaitement dans la veine de ce que sait faire le groupe et les fans vont adorer. Earth and Ashes propose quelque chose de plus doux avec sa guitare acoustique mais bien vite les riffs reprennent le dessus pour nous emporter sur leurs ailes de feu. Call Me Immortal résonne ensuite avec ses rythmes rapides, très enlevés, tandis que Apex conclue l’album de belle manière. Et quel refrain !

Avec Apex Unleash the Archers nous propose un album de heavy particulièrement complet et pertinent, pour ne pas dire excellent. La dimension épique chère au groupe est également très présente et on se prend clairement au jeu en tant qu’auditeur. Si vous aimez le heavy metal alors vous avez face à vous l’album qu’il vous faut !

Apex
Unleash The Archers
Napalm Records
2017

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

The 13th Hour – Onirik Illusion

  Quelques années après leur démo éponyme Onirik Illusion (sortie en 2008), le sextet parisien revient …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *