M. SominettiEblouie par la subtilité superbe de l’illustration que Marc Simonetti a offert au 1er tome de l’intégrale poche du titre La Couronne des Sept Royaumes de David B. Coe, j’ai choisi de présenter cet artiste pour ce mois de juin.

Marc Simonetti n’est pas l’artiste le plus prolixe concernant sa vie et son parcours mais son site personnel regorge de superbes travaux. A travers d’autres sources, j’ai tout de même pu apprendre que l’artiste a appris les bases du dessin et de la couleur aux Beaux-Arts d’Annecy entre 1986 et 1994. Il a ensuite fréquenté l’INSA de Lyon, rien que ça…, et obtenu en 2000 un diplôme d’ingénieur matériaux. C’est avec cette formation qu’il a décroché, avec logique, un premier poste de chef de projet chez Tefal. Mais deux ans plus tard, il choisit de se perfectionner encore et suit une formation sur la 3D à l’école Emile Cohl. Son idée est de maîtriser 3D Studio Max, la narration et l’animation 3D.  Ce fut une expérience fructueuse puisque dès l’année suivante, Marc Simonetti intègre Wide Screen Games comme infographiste 3D.  Il s’y consacre jusqu’en 2004 avant de préférer le free-lance.

cowl

Si Marc Simonetti se replonge alors dans la 2D pour des couvertures de romans de SF et des magazines, il n’en abandonne certainement pas le travail sur écran ni ses outils. L’art digital reste son grand crédo. Il se voit même confier des commandes 3D en tant que graphiste par différentes entreprises créatrices de jeux vidéo.

Couverture pour une des intégrale VF du Trône de Fer
Couverture pour une des intégrale VF du Trône de Fer

Rares sont les ingénieurs qui font le choix moins confortable de l’indépendance freelance mais Marc Simonetti a su valoriser sa touche personnelle et user de tout son savoir-faire pour gagner sa place dans le très fermé petit monde de l’illustration, surtout en France.

Partant souvent d’une teinte dominante qui donne l’accent immédiat de sa mise en scène, il sait créer des illustrations qui posent d’emblée l’atmosphère et l’univers d’un roman, d’une saga, surtout d’un auteur (Le Trône de Fer de George R.R. Martin, La Terre Mourante de Jack Vance, Le Nom du Vent de Patrick Rothfuss…). Et si ses outils sont dominés par le travail digital, on perçoit le travail en amont, celui du crayon et du souci du détail au millimètre près, de cette première touche qui explose pleinement grâce à la mise en couleurs.

Couverture du Tome 2 de l'intégrale poche du Trône de Fer
Couverture du Tome 2 de l’intégrale poche du Trône de Fer

the dominance war IV entru

simonetti 3

the path of ice

La passion de Simonetti ne s’arrête pas à la mise en image, il aime réellement la SF et bien sûr la lire, cet attachement transparaît dans son travail car, s’il vogue entre fantasy et SF, ses artworks et projets personnels sont d’abord tournés vers la SF.

Nautilus

shadow of the scorpion

simonetti sf

mountains of madness

Habile à présenter les moments clés d’un roman à travers sa couverture, Marc Simonetti contribue au moins autant que l’auteur à titiller l’intérêt d’un public en quête d’aventure littéraire.

Les images sont toutes extraites du site de Marc Simonetti : www.marcsimonetti.com

Merci également au site http://www.peinture-digitale.com pour la petite biographie de cet artiste.