Accueil / Reports / William Hoareau – petit génie deviendra grand…
Bannière Institut de la Musique

William Hoareau – petit génie deviendra grand…

Hier soir se déroulait le vernissage de William Hoareau au fameux « Dernier bar avant la fin du monde » à Paris. Une bonne occasion de découvrir ce petit génie qui ne tient pas en place et qui a tendance à transformer en or tout ce qu’il touche… portrait d’un gosse « génération 80 » porté par le courant des nouvelles technologies…

William Hoareau à d’abord suivi un cursus artistique à l’institut supérieur des arts appliqués. Il s’est spécialisé dans l’animation et la réalisation dans le cinéma d’animation depuis 8 ans où il a pu réaliser une série télévisée pour enfants. Depuis peu, il à ajouté à son arc une autre corde, celle de professeur au sein de l’établissement « VFX Workshop «  à Paris. Il a également récemment travaillé sur le nouveau film qui sortira cette semaine « Sherlock Gnomes ». Mais pour lui, ce n’était pas encore assez…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Parmi toutes ces cartes, William Hoareau à encore soif de connaissances, et à encore envie de toucher à d’autres formes d’arts. C’est avec la peinture qu’il comble cela. Il avait déjà un peu abordé le sujet avec des essais perso, mais c’est réellement à partir de fin 2016 qu’il se décide à s’y mettre et à trouver son propre style : moderne, contemporain, parfois abstrait, il s’inspire de ce qui l’à fait grandir.
Énormément influencé par la science-fiction, ses toiles s’inspirent de cet univers pour explorer une facette du 3ème art avec pour thème les villes du futur. On y retrouve facilement des clin d’œils à des œuvres cinématographiques telles que « Blade Runner » ou le « Cinquième élément » mais aussi l’univers de Gotham City (dc comics). Une vision vraiment personnelle et un coup de crayon à en faire pâlir beaucoup ce qui donne à ses toiles un goût de futur sombrement coloré, et très rock.

Si cette description vous à donné envie de découvrir son univers et son travail, n’hésitez surtout pas à venir au « dernier bar avant la fin du monde », vous avez jusqu’au 30 avril. Après, ce sera via les réseaux sociaux et les futures autres expositions qui je l’espère seront nombreuses…

Eldricht Tales

A propos de MilyClic

Passionnée de musique depuis toute petite et bercée par la musique rock, la photographie est venue par curiosité en 2014 et est devenue très rapidement une passion. Commençant par la photographie de paysages et de portraits, c'est au fur et à mesure et tout naturellement que mes deux passions se sont liées. C'est en 2017 qu'ont timidement commencées les photos de concerts, jusqu'à mon entrée chez Emaginarock en février 2018 où cela a pu devenir une passion à plein-temps !

Lisez aussi

Petite ballade au pays de Westeros : Game of Thrones l’Exposition

Avant la fin de l’été, et donc la fermeture de l’expo le 2 septembre, nous …

Entretien avec Jean-Philippe Mocci, fondateur des éditions Léha

Après avoir découvert cette maison d’édition de manière littéraire suite à ma lecture de Les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *