Accueil / Musique / Métal / Mournography – Her Despair

Mournography – Her Despair

Nouveau groupe anglais de Rock-Metal alternatif comme ils se classifient eux-mêmes, Her Despair sait envoyer du bon son quand il le faut. Et cet EP en est la preuve incontestable. Proposant un son sombre, ténébreux mais pourtant terriblement séduisant derrière une pochette aux accents gothiques, on ne peut que se laisser tenter par l’aventure !

L’album débute sur un instru de grande qualité avant que la voix du chanteur ne prenne toute sa place. Cette première piste de l’EP, Blaspheme With Me, est prenante. La voix de J est profonde à souhaits et cet aspect seigneur des ténèbres lui va bien tandis que l’ensemble instrumental est vraiment intéressante. Passons ensuite à Valentine’s Mourning. Là aussi dès les premières notes l’ensemble est immersif et reste totalement dans la veine de ce que l’on a écouté auparavant. La section corde fait parfaitement son office et propose une alternance de rythmes particulièrement intéressante et prenante. C’est avec Within Tragedy que l’on découvre une autre facette du son du groupe, plus sombre, plus inquiétante, presque Doom dans l’aspect majestueux des ténèbres qui sont ici présentées. J propose sa voix à l’auditeur et parvient à nous faire ressentir, pourtant en voix claire, toute la douleur qui se dégage des paroles. Selon moi l’une des meilleures chansons de l’EP.

Damnation Tonight revient à quelque chose de plus léger, de plus entraînant, avant que les choses se posent et que l’on ai droit à un peu plus de profondeur musicale sur les couplets. Le refrain a quelque chose de particulièrement majestueux. En terme de style cathédrale je pourrais rapprocher cela de Ghost, même si dans Her Despair point de clavier. L’EP se conclue sur In The Arms Of A Sadist. On reprend sur quelque chose de vraiment Dark, avec cette guitare qui joue sur deux cordes de manière entêtante avant que l’ensemble instrumental ne vienne ajouter une dimension épique à l’ensemble. Une belle composition que j’ai adoré.

Ce nouveau groupe est prometteur, c’est le moins que l’on puisse dire, avec ce premier EP qui annonce clairement la couleur : Her Despair n’est pas là pour rigoler et va bien entendu nous en mettre plein les oreilles. L’Angleterre recèle encore pas mal de petites pépites et je suis convaincu d’en avoir découvert une donc laissez vous tenter par cette plongée dans les ténèbres !

Mournography
Her Despair
2018

Eldricht Tales

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

The Ocean- Rosetta-Årabrot – Backstage by the mill – Paris – 1/11/2018

Le 1er Novembre dernier, alors que certains fêtaient les morts, le Backstage by the mill …

Nightmares Reign – Deathrite

Les allemands de Deathrite sont de retour avec un nouvel opus : Nightmares Reign. Après l’excellent …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *