Accueil / Livres / Fantasy / Les Mondes Miroirs – Vincent Mondiot & Raphaël Lafarge

Les Mondes Miroirs – Vincent Mondiot & Raphaël Lafarge

Les Mondes-Miroirs de Vincent Mondiot et Raphaël Lafarge est un roman publié aux éditions Mnémos, il s’agit d’un roman de fantasy française ambitieux et intéressant.

Elsy et Élodianne ont grandi dans les rues crasseuses de Mirinèce, vaste cité à l’ombre des Arches, une architecture titanesque qui enjambe les pays et relie les métropoles. Pourtant, leurs chemins se sont éloignés. Devenue magicienne, Élodianne officie désormais pour le gouvernement. Quant à Elsy, à la tête d’une agence de mercenaires, elle navigue en eaux troubles. Mais lorsque les blasphèmes, d’atroces créatures, émergent des mondes-miroirs et se déchaînent sur la capitale, les deux femmes n’ont d’autre choix que d’unir leurs forces pour mener l’enquête. Face à la menace, elles découvriront combien elles ont changé, et jusqu’où elles pourront aller… Car le sort de Mirinèce est en jeu.

La couverture de Qistina Khalidah est dans son ensemble plutôt réussie et représente très bien les deux protagonistes du récit. L’utilisation d’un fond doré en arrière-plan ne correspond pas exactement à l’idée que l’on se fait de l’univers, cependant il correspond à la gamme des couvertures proposées par Mnémos actuellement. En plus de l’illustration de couverture, Matthieu Leveder nous propose des illustrations intérieures réussies qui donnent une bonne image de l’univers présent dans le livre.

Le scénario proposé par les deux auteurs est intéressant. On y retrouve tout ce qui fait un bon roman de fantasy : Un monde politique complexe, de la magie, une séparation entre les riches et les pauvres et enfin quelques personnages forts qui sont ici incarnés par des femmes. Dans sa globalité le scénario reste assez classique avec une quête permettant de sauver la cité d’un terrible fléau en préparation. Les deux amies s’unissent pour découvrir le fin mot de l’histoire, cependant on devinera la chute de l’histoire peut-être un peu facilement. Sans être particulièrement complexe, le scénario possède quelques longueurs surtout dans sa seconde partie. L’univers proposé par les deux auteurs est pour le moins particulier et nécessiterait qu’on s’y attarde un petit peu plus que durant ce seul roman, les auteurs pouvant nous proposer d’autres aventures dans ce monde.

Du côté des personnages, trois auront une importance forte sur le récit. On trouve d’un côté Elsy la mercenaire représentant la figure forte, guerrière, qui va faire avancer l’histoire. Ensuite Elodianne la magicienne qui représente les aspects plus techniques de l’histoire et qui va nous permettre de mieux appréhender la magie et l’univers dans sa globalité. Et enfin on trouve Damnis, chef de l’État qui va nous permettre d’aborder les aspects politiques et complotistes du roman. Elsy est sûrement le personnage le plus intéressant à suivre avec le plus grand développement sur le roman et pour lequel nous connaissons et comprenons les motivations. Nous sommes loin du beau personnage sur son cheval blanc qui va essayer de sauver l’humanité et rien que pour ça je l’ai adoré.  Il est important de noter que deux des personnages principaux du roman sont des femmes ce qui est malheureusement trop rare dans ce genre de littérature alors que cela fonctionne très bien ici.

Côté écriture nous sommes sur un roman efficace mais ponctué de quelques coquilles. Roman écrit à quatre mains avec cohérence, ne laissant pas apparaitre un découpage d’écriture (ce qui est vraiment agréable). Les chapitres alternent en taille pouvant être plus ou moins longs en fonction du développement à donner à l’intrigue au moment du chapitre. Au début de chaque chapitre un feuillet écrit par d’autres habitants de l’Etat des Arches nous montre un petit peu l’envers du décor. Pamphlet politique, contenu d’un manuel de cours ou encore page de roman, ces quelques notes sont un vrai plus pour l’univers.

Vous l’aurez compris ce roman est intéressant et mérite qu’on s’y attarde. C’est un roman ambitieux dans lequel nous découvrons de nouveaux auteurs mis en avant par les éditions Mnémos. Les Mondes-Miroirs est un roman qui évoque fortement l’univers du jeu de rôle ce qui n’est pas déplaisant. Un peu plus de développement n’aurait pas fait de mal au récit, même si celui-ci est déjà de grande qualité. Vincent Mondiot et Raphaël Lafarge sont des auteurs à suivre et je ne serais pas surpris de repartir en voyage avec eux dans l’Etat des Arches.

Vincent Mondiot & Raphaël Lafarge
Mnémos 2018
Illustrations de Qistina Khalidah et Matthieu Leveder
23 €

Eldricht Tales

A propos de Florent

Fan des cultures de l'imaginaire en tout genre. Je me passionne pour la fantasy épique et la science fiction, avec une forte préférence pour les auteurs francophone.

Lisez aussi

A Voluntary Lack of Wisdom – Loimann

  Malgré mes penchants prononcés pour le stoner et pour le doom, le stoner doom …

The handmaid’s tale – Saison 1 – Bruce Miller

Dans un avenir proche, suite à diverses catastrophes environnementales et humanitaires, une secte politico-religieuse a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *