Accueil / Livres / Fantasy / Les Deux visages – Calame T1 – Paul Beorn
Bannière Institut de la Musique

Les Deux visages – Calame T1 – Paul Beorn

Paul Beorn fait partie des nouveaux fers de lance de la fantasy à la française de ces dernières années. Désormais il publie chez Bragelonne, aussi bien dans les domaines du young adult que de l’imaginaire adulte, développant ses univers avec un talent rare. Et ce titre m’a interpellé de part la quatrième de couverture. Je me suis demandé ce qui pouvait bien se cacher derrière cette présentation finalement assez énigmatique, et j’ai donc repoussé la couverture pour me lancer dans l’histoire.

La couverture de Mikaël Bourgouin renforce l’aspect intriguant de la quatrième de couverture, avec cette femme à cheval et cet homme dans les brumes. Il représente parfaitement le roman tout en préservant le mystère, rien à demander de plus au final…

Après un an de guerre civile, la rébellion contre le « Roi Lumière », le tyran de Westalie, est écrasée dans le sang. Son chef légendaire, Darran Dahl, est tué, ses partisans dispersés ou jetés au cachot.
Parmi eux, la jeune Maura, sa lieutenante. Le célèbre légendier D’Arterac lui propose un marché : son exécution sera suspendue le temps qu’elle lui raconte la véritable histoire du chef rebelle, ce mystérieux guerrier aux origines obscures, que l’on prétendait indestructible.
Mais profitant de ce sursis, Maura prépare peu à peu son évasion pour reprendre la lutte…

Ce roman est étonnant car il se déroule sur deux niveaux de trames scénaristiques, voire plus si l’on prend en compte les personnages secondaires d’ailleurs, et cela renouvelle totalement l’intérêt du récit au fil des pages. Suivre à la fois les aventures de Maura tentant de se libérer et celles de Darran racontées par la jeune fille crée un niveau de complexification du récit qui fonctionne parfaitement bien auprès du lecteur. J’ai vraiment aimé la manière dont Paul Beorn imbrique les deux récits et prend le temps de distiller les éléments de son aventure au fil des pages, faisant en sorte que l’on suive ses protagonistes comme le Petit Poucet suivant les miettes de pain. Les développements qu’il donne à son récit, si l’on ne peut pas dire qu’ils soient réellement innovants, sont d’excellente qualité et donnent réellement envie de découvrir la suite…

Le récit repose au final sur trois protagonistes principaux : Maura, Darran et D’Arterac. Chacun a ses velléités personnelles au fil du récit (celles de Darran étant simplement celles du récit qui est fait de sa vie) et cela ajoute un sel particulier à l’intrigue. Maura et ses pouvoirs de sorcière ou encore D’Arterac et sa nécessité d’écrire la vérité sont vraiment intéressants, je les ai même trouvés plus prenants que Darran au final. J’ai particulièrement apprécié le personnage du légendier, qui se substitue à l’auteur au final dans l’écriture du récit et j’ai vraiment eu l’impression que Paul Beorn avait mis beaucoup de lui dans ce personnage dont les motivations vont de révéler petit à petit.

La plume de cet auteur est toujours aussi agréable à lire car elle parvient à être à la fois simple et limpide tout en donnant l’essentiel des détails nécessaires au lecteur. Pas de description superflues, une action trépidante parfaitement décrite, tout en ayant une économie de mots qui révèle que Paul Beorn ne cesse de progresser en tant qu’auteur au fil de ses parutions.

Les Deux visagesest donc la parfaite entrée en matière dans le nouvel univers proposé par cette plume française talentueuse. Cela change des romans anglo-saxons tout en gardant l’aspect trépidant et intriguant de cette littérature fascinante qu’est la fantasy. Je n’ai en tous cas sûrement pas été déçu de m’être laissé aller à la découverte de ce roman…

Les Deux visages
Calame T1
Paul Beorn
Bragelonne
25 €

Eldricht Tales

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

Vampirella Masters Series – James Robinson

Graph Zeppelin continue de nous propose d’excellents comics et notamment de rééditer quelques très très …

Name This Fucking Second Record Yourself – Dirty Rodeo

Le duo de rockeurs déjantés de Dirty Rodeo est de retour sur le devant de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *