Accueil / Reports / Concerts / JdT – Concert au Klub et à l’Hôtel de la musique, fin de tournée – Jour 9 et 10

JdT – Concert au Klub et à l’Hôtel de la musique, fin de tournée – Jour 9 et 10

Et voilà, la tournée Monolyth est terminée, ainsi que l’excellent travail de reportage de Lykh’arts, grâce à qui vous avez pu suivre au jour le jour ce périple au coeur d’une tournée. Mais avant de tourner définitivement la page voici le dernier article : jour 9 et 10 !

Vous pensez qu on avait oublié un jour ? Eh bah oui et non… Pour tout vous avouer, on ne pouvait pas juste parler de Paris et finir sur la dernière date, comme une clôture suprême de cette courte période, ou la fin d’une parenthèse de vie…

Je tairais donc à la fois mon côté humain cucu la praloch’, ou bien mon côté anthropologiste, et je vous dirai juste que la vie c’est cool et que ça mérite d’être vécu, quels que soient les choix, les galères etc. Des fois on se retrouve pile là où nous devons être : et pour Monolyth et Deus Ex Machina ce sera le Klub et l’Hotel de la musique.


L’énergie dépensée ce soir la à Paris par le public a largement récompensé les groupes qui se donnent à fond, car c est l’avant-dernière date, et surtout qu aucun des deux ne veut décevoir !! Ça envoie du steak de soja par paquet de 22, ça pogote, ça chante, ça crie… on dira ce qu on voudra, les Deus Ex Machina se sont (j’espère) sentis à la maison le temps d une soirée .

Après ce concert de malade/ retrouvaille des familles respectives (pour les chanceux), petit détour par le Blackdog afin de soutenir les copains de Chabtan qui faisaient leur release d’album ! Le corps réclame le sommeil, le corps réclame de l’eau, le corps réclame un peu de calme 😛

Encore un effort, un peu de route pour atteindre le but redouté par tout un chacun : car il marquera la “fin”

Probablement la scène la plus atypique du tour que nous ayons eu la chance de voir : l’Hôtel de la musique se présente comme un mélange de MJC et de salle de répète. Un renfoncement dans le hall d entrée d une proportion tout à fait respectable fera office de scène.
Les sourires font de nouveaux surface, la décontraction se sent sur tous les visages, quelques amis arrivent pour montrer leur soutien et ça c’est cool… Une ambiance posée genre barbecue, aucun de nous n aurait pensé que ça se passerait aussi smooth mais ce fut le cas : un premier groupe, Prismeria, nous fait l’honneur de déclencher une furie scénique motivant le public à se déchaîner toujours un peu plus !

S’ensuivent les deux sets de nos artistes préférés qui puisent au fond de leurs réserves. On sent un peu la souffrance, on sait ou on imagine ce que chacun a vécu pendant ces dix jours, mais ce n’est pas cette petite douleur à peine perceptible que nous retiendrons : ce sera le sourire, l’énergie, les échanges de regard entre les groupes qui nous montrent à tous que la musique relie tout le monde, et certainement encore plus que ce que l’on peut penser, et tout ça même On Tour…

Plein de bisous enrobés de couettes , d oreillers sur un fading musical “Insipid & Shallow” et “Human Savior”

Xoxo

 

Eldricht Tales

A propos de Lykharts

Lisez aussi

Ihsahn + Ne Obliviscaris + Astrosaur – La Machine du Moulin Rouge – 05/11/2018

Belle soirée organisée par Gamonbozia qui s’annonce ce soir puisque le leader d’Emperor, Ihsahn, est …

Bukkraken – Carcharodon

Carcharodon, outre le fait que ce soit le petit nom du requin blanc, c’est un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *