Accueil / Musique / Métal / Evolutions of Mind – U-Bilam

Evolutions of Mind – U-Bilam

La scène française n’a de cesse de nous proposer de nouvelles choses à découvrir et ce n’est pas U-Bilam, groupe de Seine-et-Marne, qui va nous dire le contraire. Alors qu’ils ont joué lors du Download Project #3 et que nous les avons interviewés à cette occasion, le moment est venu de découvrir ce qu’ils valent sur leur EP, Evolutions of Mind !

L’Intro propose un son assez surprenant, proposant un son électro pur qui sans être déconnant, n’est pas bien géré à mon sens au moment de la transition avec Denied, qui attaque très fort, proposant un metal teinté d’ambiance électronique. Ce mix entre le côté aérien des son confronté à la brutalité des riffs et des voix metal n’est pâs évident à gérer mais pour le coup le groupe s’en sort merveilleusement bien. Cette véritable entrée dans leur univers musical est une franche réussite. Anger reste clairement dans la même veine en proposant une litanie électro surprenante, inquiétante, avant que batterie et guitare ne viennent se caler dessus parfaitement et que la voix du chanteur ne vienne faire s’emballer le tout.

Expression propose quelque chose de plus metal dès le départ avec des sonorités industrielles assez sombres, puis le chant se tourne à une sorte de rap metal surprenant mais vraiment réussi en tous points. Une chanson étonnante mais dont l’alchimie fonctionne. Depression revient à de l’électro plus classique, plus saccadé, trop peut-être au début du morceau, avant que des harmoniques réellement magnifiques ne viennent prendre le relai. On retrouve un petit côté Linkin Park époque Meteora sur cette chanson, invitant à l’onirisme. C’ets beau, que dire de plus… ? Et enfin Acceptance conclue l’ensemble de belle manière en étant parfaitement dans les standards de ce que le groupe nous a propsoé avant. Ruptures et changements vocaux sont parfaitement gérés à chaque instant et je n’ai rien à redire.

J’ai découvert U-Bilam à travers ce Evolutions of Mind, thématique classique à souhaits pour les fans de metal évidemment, et je dois dire que je n’ai pas été déçu. Le son est bon, le mélange entre metal, électro et une pointe de rap propose un son pas forcément novateur mais rafraîchissant. Une découverte à faire à mon sens, et à découvrir sur scène c’est certain !

Evolutions of Mind
U-Bilam
2017

Eldricht Tales

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

Bukkraken – Carcharodon

Carcharodon, outre le fait que ce soit le petit nom du requin blanc, c’est un …

I Don’t Mind – Seven Ages

  Si vous avez lu l’interview faite de Seven Ages ici-même, vous savez sans doute …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *