Accueil / Musique / Métal / Ayreon Universe (Live) – Ayreon

Ayreon Universe (Live) – Ayreon

Cet album reprend des chansons des différents opus précédents en version live, ce qui lui confère une certaine profondeur. Connaissant relativement peu le monde d’Ayreon, il m’a permis de (re)découvrir un certain nombre de morceaux. Le public est visiblement initié et semble très convaincu par le show. L’aspect opéra rock / métal en ressort d’autant plus, et le fait qu’il s’agisse d’un live permet aux interprètes d’interagir avec leurs spectateurs.

Dans l’ensemble, j’ai trouvé cet album agréable à écouter, mais un peu répétitif.

Les mélodies, qu’elles soient chantées ou instrumentales, se montrent toujours aussi percutantes et certaines restent très facilement en tête.

Je pense notamment aux chansons Star of Sirrah, Amazing Flight In Space, où on retrouve des passages instrumentaux à la guitare ou au piano très efficaces ou encore à Everybody Dies, probablement l’un des titres les plus riches en terme de diversité vocale et stylistique.

 

Les interprètes montrent une grande variété dans leur tessiture vocale, et le mélange de leur timbre et des mélodies chantées qui se croisent est particulièrement intéressant.

J’ai par exemple particulièrement aimé Valley of the Queens, une chanson beaucoup plus douce que le reste, qui mêle deux voix féminines et rappelle une berceuse.

Cette diversité se retrouve également dans les sonorités de cet opus : certains morceaux ont une consonance plus électronique (Abbey of Synn par exemple), voire robotique (comme c’est le cas dans Amazing Flight In Space) alors que d’autres proposent des passages piano / voix assez romantiques (The theory of everything). D’autres encore sonnent beaucoup plus folks (c’est le cas notamment de River of Time, très dansante au son des flûtes et des violons, de Magnetism ou encore de Loser, qui traîne même certains accents un peu country).

Une grande unité se dégage des différents titres en dépit de cette variété, ce qui donne une certaine cohérence au projet.

Cependant, cette unité est également un point négatif à mon sens, car l’ensemble m’a paru un peu long et répétitif par moments.

Ce live se clôt sur la chanson The Eye of Ra, dont les premières notes rappellent le début du spectacle. Ce morceau est l’un des plus riches : il commence tout doucement sur une voix masculine avant de partir sur un passage beaucoup plus rythmé qui ralentit au fur et à mesure, interprété par une grande diversité de voix, pour s’achever sur un final a capela. Ce titre est à mon sens l’un des meilleurs du live.

J’ai donc plutôt apprécié cette écoute, même si je trouve que l’ensemble est un peu long.

Ayreon universe (live) – Arjen Lucassen
2018

Eldricht Tales

A propos de NokomisM

Lisez aussi

Primitive – Atlas

Je ne connaissais pas forcément le sous-genre appelé le Northcore, mais étant fan de metalcore …

Ihsahn + Ne Obliviscaris + Astrosaur – La Machine du Moulin Rouge – 05/11/2018

Belle soirée organisée par Gamonbozia qui s’annonce ce soir puisque le leader d’Emperor, Ihsahn, est …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *