A Touch of Malice – Hadès & Perséphone T3 – Scarlett St. Clair

A Touch of Malice clôt le cycle Hadès & Perséphone de l’autrice Scarlett St. Clair. Quelques petites surprises en perspective.

Perséphone et Hadès sont désormais fiancés. En représailles, Déméter déclenche une tempête de neige qui paralyse la Nouvelle Grèce et elle refuse de lever le blizzard si sa fille n’annule pas ses fiançailles.

Lorsque les Olympiens interviennent, l’avenir de Perséphone se retrouve entre les mains des dieux, qui sont divisés. Doivent-ils permettre à Perséphone d’épouser Hadès et partir en guerre contre Déméter ou interdire leur union et prendre les armes contre le dieu des Ténèbres ?

Rien n’est sûr, sauf la promesse de la guerre.

Cet ultime opus d’Hadès & Perséphone nous réserve quelques surprises bien que certains éléments de la narration demeurent prévisibles.

ATTENTION SPOILERS 

 

Un mariage attendu (attention divulgâchage)

Quiconque connaît un peu la mythologie grecque s’attend forcément au mariage du dieu chtonien et de la déesse du printemps. C’est un événement important du mythe, c’est donc sans surprise que le roman arrive à un tel dénouement pour Hadès et Perséphone. Bien entendu, le chemin pour parvenir à cette conclusion heureuse pour nos deux tourtereaux n’est pas sans embuches. Déméter y est fermement opposée depuis le premier tome, mais c’est avec toujours plus de véhémence qu’elle tente de se faire entendre. Causer la mort de quelques humains pour obtenir ce qu’elle désire ne lui fait pas peur, bien au contraire. Enfin, certains Olympiens craignent de voir leur règne menacé par une telle union et ne seraient pas contre la séparation d’Hadès et Perséphone.

La surprise politique

Avec l’entrée en jeu des divinités olympiennes telles que Zeus et Poséidon, l’intrigue prend un tournant plus politique. Hadès et ses frères se partagent le monde et le régissent. Ainsi, le mariage du dieu des Morts revêt une importance stratégique que nous, lecteurs, ne pouvions soupçonner avant que le roi des dieux et son frère n’entrent en scène. Comme son prédécesseur et père Cronos, Zeus craint celui ou celle qui pourrait le destituer. Il est donc important pour lui de contrôler ou d’anéantir quiconque pourrait ne serait-ce que vouloir attenter à son pouvoir.

Une fin inattendue

La fin de A Touch of Malice est des plus surprenantes, si ce n’est pas frustrante. À la lumière du mythe antique, le mariage d’Hadès et Perséphone aurait été une fin adéquate. Pourtant, Scarlett St. Clair en a décidé autrement, sans doute pour torturer ses lecteur·rice·s. La guerre qui n’était encore qu’une épée de Damoclès s’abat enfin. Dans le même temps, la relation toxique entre Déméter et sa fille arrive à un tragique point de non-retour. Et enfin, Hadès, absent des Enfers, ne peut empêcher une intrusion fatale dans son royaume. Beaucoup de choses importantes se passent avant que le roman ne se referme sur une situation qui appelle une suite.

Conclusion

J’ai été assez déçue par A Touch of Malice. Bien qu’étant une amatrice de romance, je regrette les nombreux passages de jambes en l’air entre Hadès et Perséphone qui ne font pas avancer l’histoire. Je trouve que l’autrice n’a pas assez développé l’intrigue politique, ni même la relation entre Déméter et sa fille, qui est le cœur du mythe. Scarlett St. Clair a pourtant brandi la carotte à un moment crucial. Le mariage incertain. La peur de Zeus et son intérêt (malsain) pour Perséphone. L’intransigeance de Déméter qui fait tomber des tonnes de neige en plein été. L’inflexibilité d’Hadès s’il n’obtient pas ce qu’il désire. Tous les ingrédients d’un drame épique sont réunis, toutefois, rien n’a été suffisamment développé à mon goût. Le centre de cette histoire est Perséphone, tout ce qui n’a rien à voir avec elle est secondaire. Le dénouement du roman a malgré tout piqué ma curiosité et je m’interroge sur les possibles suites que Scarlett St. Clair pourrait donner à sa trilogie.

Titre : A Touch of Malice
Série : Hadès & Perséphone
N° du tome : 3
Auteur(s) : Scarlett St. Clair
Illustrateur(s) : Regina Wamba
Traducteur(s) : Robyn Stella Blight
Format : Semi-poche
Editeur : Hugo Romans
Collection : New Romance
Année de parution : 2022
Nombre de pages :
Type d'ouvrage : Roman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.