Jungle Cruise – Jaume Collet-Serra

Les + :

  • fun et joyeux !
  • Dwayne Johnson et Emily Blunt parfaits
  • très beau

Les – :

  • manque vraiment d’émotions
  • la question des peuples autochtones trop vite expédiée 

Chercheuse intrépide, la doctoresse Lily Houghton quitte Londres pour explorer la jungle amazonienne à la recherche d’un remède miraculeux. Pour descendre le fleuve, elle engage Frank Wolff, un capitaine roublard aussi douteux que son vieux rafiot délabré. Bien décidée à découvrir l’arbre séculaire dont les extraordinaires pouvoirs de guérison pourraient changer l’avenir de la médecine, Lily se lance dans une quête épique. L’improbable duo va dès lors affronter d’innombrables dangers – sans parler de forces surnaturelles – dissimulés sous la splendeur luxuriante de la forêt tropicale. Alors que les secrets de l’arbre perdu se révèlent peu à peu, les enjeux s’avèrent encore plus grands pour Lily et Frank. Ce n’est pas seulement leur destin qui est en jeu, mais celui de l’humanité tout entière…

Jaume Collet-Serra reviendra bientôt avec Black Adams et honnêtement, cela laisse présager du bon, car Jungle Cruise est un film d’aventure très réussi dans la droite lignée de Pirates des Caraïbes. Le premier film du réalisateur La Maison de cire, sorti en 2005, avait été une bonne surprise, car il dynamisait les codes du genre horrifique. C’est un peu la même chose pour Jungle Cruise où il va piocher des références très claires dans Indiana Jones, mais surtout Pirates des Caraïbes avec notamment la malédiction à laquelle font face les Conquistadors.

J’ai vu le film quelques jours après Shang-Chi et je dois dire que Disney me séduit encore une fois ! Si le film présente exactement le même défaut que le précédent à savoir un manque cruel d’émotions (c’est un peu le cas de tous les derniers blockbusters malheureusement…), il présente aussi exactement les mêmes qualités à savoir un vrai fun, un humour totalement maîtrisé et des acteurs enjoués par leur rôle. Ici, c’est un peu plus facile, car Dwayne Johnson porte le film accompagné par une incroyable Emily Blunt qui colle parfaitement à son personnage.

Les joutes verbales entre les deux acteurs se couplent à des scènes d’action en tandem dans lesquelles Frank ne prend jamais le dessus sur Lily, ainsi les deux personnages sont traités au même niveau et évoluent en parallèle. C’est vraiment drôle, dynamique, avec un scénario bien mené et des décors magnifiques.

L’attraction de Disney est brièvement évoquée au début, mais la firme est assez maligne pour ne pas la mettre trop en avant pour ceux qui, comme en France, n’ont pas accès à l’attraction.

On pourra cependant regretter que la question de la colonisation des peuples Amérindiens et du vol de leurs connaissances sacrées (ici représentées par un arbre magique) soit assez rapidement expédiée et pas réellement traitée. Pourtant, en presque 2h10 de film, cela aurait été largement faisable… Egalement, l’histoire d’Aguirre (Edgar Ramirez) et ses hommes manque un peu de profondeur et on aurait aimé s’attarder un peu plus sur son passé. Peut-être dans un prochain film ?

CONCLUSION

Jungle Cruise est un film d’aventure divertissant et très amusant qui ravive la nostalgie des films d’aventure des années 80 (visible dès le style graphique de l’affiche et de la police utilisée un peu partout). Porté par des acteurs convaincus par leur rôle (on pense aussi à Jesse Plemons en Prince Allemand très dérangé !), le film mérite d’être partagé pour un moment familial convivial.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.