Fans de Doom, voici venir un nouvel EP des britanniques de My Dying Bride. Macabre Cabaret est, comme ils en ont l’habitude, profond, mélancolique et puissant. Trois chansons c’est très court, et pourtant ils parviennent au fil des vingt-deux minutes à nous emmener loin sur les ailes de leurs compositions.

Macabre Cabaret donne immédiatement le ton de la majesté avec cet orgue magnifique qui vient nous plonger dans l’ambiance. Le reste des instruments entre ensuite dans la danse et nous propose une composition tout simplement sublime de bout en bout. Cette longue piste de dix minutes a de quoi ravir tous les fans de Doom tant elle est parfaite. A Secret Kiss se fait plus classique pour le groupe, mais tout aussi délectable. On ressent bien l’aspect massif et mélodique de la musique du groupe qui nous en met plein les oreilles pendant plus de six minutes. C’est terriblement immersif et bien réalisé. L’EP se termine sur A Purse Of Gold And Stars et sa petite mélodie de clavier mélancolique en introduction. Tout la piste sera ainsi : intense dans sa langueur et sa mélancolie, prenante de bout en bout.

Trente ans de carrière mais toujours autant de talent dans les doigts de My Dying Bride. Macabre Cabaret fait suite au tout aussi excellent The Ghost Of Orion sans démériter en quoi que ce soit. Un EP magnifique de bout en bout.

Thomas Riquet

Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *