Far Away’s friend festival – 4ème édition – Studio Campus – Paris – 5 et 6 Octobre 2019

Pour cette quatrième édition Far Away à invité les potes pour mettre une claque (une nouvelle fois) pendant 2 jours. Au programme, 9 groupes (rien que ça!) du rock, du metal, de la double pédale, des solos, des riffs, bref, tout ce qu’on aime, et c’est encore meilleur à la sauce Far Away !

Début des festivités samedi soir, rendez-vous au Studio Campus dans le 11ème arrondissement sous un temps automnale et le frais qui à pointé le bout de son nez. Comme lors des précédentes éditions, l’accueil est chaleureux et conviviale au Studio Campus et tout s’installe tranquillement tandis que le public arrive gentillement. 

Les portes de la salle s’ouvrent sur le premier groupe, histoire d’être direct dans le bain dès le début ! Le groupe qui à ouvert ce festival est FTH, où le metal et le rap s’allient. 

Ouvrir un festival n’était pas chose facile, mais ils ont su capter le public qui commence timidement à arriver. Chapeau à eux pour ce set intéressant et travaillé ! Affaire à suivre… 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

On enchaîne avec Maps and Foils et un tout autre style, puisque ce set sera metal post-hardcore. Ce quatuor s’est habillé de lumières sombres allant parfaitement au style musical. Les têtes commencent à se balancer dans le public et ca commence à bouger aux rythmes des chansons. L’accueil du public se fait vite ressentir, pari réussi pour Maps and Foils ! 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le temps d’un changement de plateau et place à Priest of Steel. J’avoue que j’attendais de voir ce groupe, ayant déjà vu les prouesses vocales de la chanteuse Charlène. Et bien quelle découverte ! Je n’ai vraiment pas été déçue du voyage. La cohésion entre les musiciens est là, le set est propre, et sans aucun parti pris (non, non je vous jure!) ils sont tous très bons. Ce sera le seul groupe de cover de cette quatrième édition du Far Away’s friend festival, mais quel set !! 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La claque continue avec Rapturfarm. On vous en à déjà parlé sur eMaginarock, et bien je confirme après 3 concerts c’est que du bon ! C’était rock à souhait, ce trio a su envahir la scène ce soir et a même ajouté une touche de romantisme mais je n’en dirais pas plus, ceux qui étaient présent comprendront ! Que ce soit dans une salle mythique de Paris ou au Studio Campus, l’energie de Rapturfarm est belle est bien communicative. 

C’était déjà un coup de cœur et je l’avais confirmé lors de leur date avec Elyose mais décidément, c’est toujours un réel plaisir de les voir. Que ce soit Jeff avec son jeu de batterie extraordinaire, Vik à la guitare puissante et Swan avec sa basse enivrante et sa voix à vous faire monter les poils, c’est dans ses moments là que je me dis que le rock à encore de très beaux jours devant lui… 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Attention… encore du lourd ! Ce premier soir du Far Away’s friend festival se finit en apothéose avec Remember the light. Ils viennent de sortir leur tout dernier clip tiré de leur EP The outcome et c’est un petit bijou autant visuel que sonore. Remember the light est un groupe de heavy metal symphonique avec tout ce qui va dans le package et c’est justement ça qui rend ça beau. Les voix de Cécile et de Julien s’allient comme une fusion entre la glace et le magma, tout ceci agrémenté par un clavier qui donne toute sa dynamique au côté symphonique surdosé de riffs à 4 mains et parfaitement rythmé avec une batterie qui fait ressortir le côté heavy. 

Une nouvelle chanson a été présentée ce soir, ce qui peut-être laisse présager un prochain opus (oui!!!) et le public a su remercier Remember the light à la hauteur de ce superbe set. Ils grimpent, ils grimpent, et j’espère qu’ils iront loin ! 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce samedi soir se termine en beauté, de nombreuses gouttes de sueur ont coulé ce soir, on peut dire que ca sent le rock ! 

 

2ème jour de ce Far Away’s friend festival et une toute autre ambiance ! Ce dimanche soir a été totalement post rock ! De quoi nous laisser emporter dans une fin de weekend tout en douceur (rock évidement), c’est parti pour 4 groupes qui vont nous emmener dans un périple, tel les planètes dans l’univers. 

Ce dimanche débute direction Saturne. avec Périsélène, groupe de noise progressif expérimental. Le set était bien calibré et le jeu de lumière, même si un peu trop sombre à mon goût, allait bien avec l’ambiance. 

Pour une entrée en matière sous une pluie parisienne, c’était de bon ton ! 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On continu notre voyage avec The Random Monsters. Ambiance sombre également,mais teinté de rouge principalement ce qui m’a emmené directement sur Mars. Le calme avant la tempête. C’était une belle découverte même si les lumières ne m’ont pas permis d’immortaliser ce moment. 

Venu tout droit de la Réunion, et ayant partagé un bout de scène avec Far Away en tournée cette année, Vacuum Road entre en scène. L’installation a durer un peu plus de temps que prévu mais vu l’éclairage dès le début de leur set, j’ai compris pourquoi. C’était un feu d’artifice, une explosion de chaleur musicale mêlée à la douceur lorsque Thomas s’adresse au public avec sa voix tellement douce et posée. Ce groupe est clairement solaire et ce contraste entre le caractère des musiciens et la puissance qui se diffuse dans toute la salle du Studio Campus est surprenant. Une très belle découverte et un groupe à suivre ! 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On atterrit enfin sur Terre lorsque Far Away entre sur scène. Comme à son habitude, des images de paysages terrestre sont venu agrémenter leur set. Les images défilent au rythme des chansons et leur engagement envers notre Planète Bleue est clairement annoncé. Un voyage entre les plaines désertiques et les paysages glacés de nos pôles, raconté par le chant guttural de Flo, puissant et viril. Leur tournée pour présenter leur album Viaje s’achève ce dimanche et c’est une magnifique clôture pour le public, avant de rentrer pour se préparer à une nouvelle semaine, tel un cocon tout doux gonflé à bloc d’avoir reçu une telle énergie rock durant ces deux jours. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un grand bravo à Flo de Far away d’avoir encore une fois organisé au Studio Campus cette quatrième édition et de présenter comme à son habitude des petites pépites musicales et de nous en faire profiter ! 

Un merci spécial tel un ours en peluche tut doux noir habillé d’un blouson en cuir et aux lunettes de soleil à Fréquence Metal (une webradio complètement metal à découvrir sur Twitch) qui était encore une fois présent mais aussi qui a tenu le bar du Far Away’s friend festival  avec brio ! Vivement la prochaine édition… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *