Groupe estonien, basé à Tallin, Ocean Districts est formé en 2011. Doomtowns est leur second album sorti à l’automne 2018.

On peut lire sur leur Bandcamp que les titres ont été écrits sur une période de 4 ans, durant laquelle il y a eu pas mal de changement de line up et un long iatus. Ils y expliquent en détails que le thème de l’album a été inspiré par les tests nucléaires conduits pas les Etats-Unis dans le Nevada et L’Union Sovietique (1945- début 90). Vaste programme.

C’est un album à dominante Post rock que nous propose le quatuor Estonien. Un album court et agréable à écouter en toutes circonstances.

Les deux premiers titres Doomtowns et The Trinity gadget forme un bon diptyque : ils sont construit sur quasiment les même rythmes et les mêmes sonorités. Deux morceaux qui, avec les voix de sample, me fait penser, un petit peu, à Lost in Kiev.

Survival City est un titre assez intéressant puisque qu’il donne une belle place aux riffs un peu plus metal, c’est un peu plus nerveux. Un bon morceau pour amateur de prog. Il me fait penser à certain moment à ce que propose Plini.

On retrouve également des samples dans Funeral parade avec un extrait de discours scientifique, sur la bombe atomique et les radiations. La guitare se fait entêtante, la batterie plus martiale à mesure que le morceau avance. Quand on prête attention aux paroles des samples, on sent un décalage récurrent entre ce que nous communique la musique et les paroles.

Enfin dans le dernier morceau Castle Bravo d’un extrait d’un discours américain. La légèreté de la musique tranche avec les paroles du discours qui évoquent l’évacuation de personnes suite à des essaies nucléaires. Ce dernier titre est tout en progression, un bon morceau de post rock qui culmine avec des riffs plus métal.

Je ne suis pas entièrement convaincue, mais il y a de très bonnes choses à écouter. Il mérite qu’on s’attarde sur ce décalage entre thématique et musique, extraits de discours et musique, car c’est là que réside la force de cet album. Les estoniens maitrisent la formule, ils nous livrent un bon album, mais sans risque.
Ocean Districts est un groupe à suivre car ce mélange de prog, post-rock et post-metal est tout à fait intéressant.
Un bon album pour les soirées enneigées avec un mug de votre boisson chaude favorite ou a mettre en fond sonore pendant vos soirées débats entre amis quand vous refaite le monde.

Doomtowns
Ocean Districts
2018